Serge Simard Abitibi-Témiscamingue Jean D'Amour
Guy Bourgeois

Guy
Bourgeois

Abitibi-Est

Adjoint parlementaire du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord

Il est élu le 7 avril 2014, député de la circonscription d'Abitibi-Est.

Il est titulaire d’un DEC du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue en sciences administratives, d’un baccalauréat en sciences administratives de l’Université du Québec en Abitibi Témiscamingue (UQAT) et d’une scolarité en gestion du développement de l’Université de Sherbrooke. Il est également formé en administration ainsi qu’en communication des affaires.

À la suite de l’obtention de son baccalauréat, il devient agent de liaison à l’UQAT, où il est responsable d’effectuer toute recherche visant à identifier les besoins de la clientèle actuelle et future en matière de formation et d’enseignement. De 1983 à 1996, il occupera tour à tour les postes de chargé de cours au Collège de l’Abitibi-Témiscamingue, de directeur général du Groupe de soutien à l’Entreprise Jeunesse de l’Abitibi-Témiscamingue, de directeur général des centres commerciaux Carrefour La Sarre, Place Centre-Ville d’Amos et Les Promenades du Cuivre Rouyn-Noranda. Il devient, en 1996, directeur du département de développement économique de la Ville d’Amos et de l’aéroport MAGNY d’Amos. Emploi qu’il occupe toujours aujourd’hui. En plus de ces deux postes, Guy Bourgeois devient, à partir de 2003, agent de chantier pour ComaxAT et ComaxNORD. Deux comités chargés de maximiser les retombées économiques des projets majeurs d’Hydro-Québec, qui se déroulent en Abitibi-Témiscamingue et dans la région du Nord-du-Québec.

Au cours de sa carrière, Guy Bourgeois sera également, entre autres, formateur pour le ministère des Finances et de l’Économie en matière de développement économique nordique, coordonnateur  du programme de partenariat de la Fédération canadienne des municipalités Amos-Coyhaique (Chili) et président du Centre des technologies de l’information et des télécommunications de l’Abitibi-Témiscamingue.