Jacques Chagnon

Jacques
Chagnon

Westmount–Saint-Louis

Président de l'Assemblée nationale, président de la Commission de l'Assemblée nationale et président de la Sous-commission de la réforme parlementaire

Né à Montréal, Jacques Chagnon est marié à Sylvie Bélisle et père de trois filles. Il est détenteur d’un baccalauréat en sciences politiques (administration publique) de l’Université Concordia et a fait ses études supérieures en sciences politiques et en droit à l’Université de Montréal.

Il est élu, en 1975, à la Commission scolaire Saint-Exupéry. De 1980 à 1985, il est président de la Commission scolaire régionale de Chambly et président général de la Fédération des commissions scolaires catholiques du Québec de 1982 à 1985.

Il est élu député de la circonscription de Saint-Louis pour la première fois en 1985; réélu en 1989, en 1994 (dans la nouvelle circonscription électorale de Westmount-Saint-Louis), en 1998, en 2003, en 2007, en 2008, 2012 et en 2014. Il a occupé plusieurs postes au sein du gouvernement et de l’Assemblée nationale. En plus d’avoir siégé à titre de membre ou de président de nombreuses commissions parlementaires au fil des ans, Jacques Chagnon a été ministre de l’Éducation et président du Conseil des ministres de l’Éducation du Canada (CMEC) en 1994. Du 29 avril 2003 au 18 février 2005, il est ministre de la Sécurité publique. En avril 2007, Jacques Chagnon devient le deuxième vice-président de l’Assemblée nationale du Québec. En novembre 2010, il devient président de la Confédération parlementaire des Amériques (COPA).

Le 5 avril 2011, monsieur Chagnon est élu président de l’Assemblée nationale. Par le fait même, il devient président de la Commission de l’Assemblée nationale, président de la Sous-commission de la réforme parlementaire, ainsi que président du Bureau de l’Assemblée nationale. Il est aussi président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) –  organisation qui regroupe 78 parlements et organisations interparlementaires des 5 continents – jusqu’en juillet 2011, puis en devient le vice-président.

Monsieur Chagnon est réélu président de l'Assemblée nationale à la suite de l'élection du 4 septembre 2012.