André Drolet Capitale-Nationale Luc Blanchette
Sam Hamad

Sam
Hamad

Louis-Hébert

Député de Louis-Hébert

Ingénieur de formation, Sam Hamad est détenteur d’une maîtrise en génie civil et d’une maîtrise en gestion.

Élu pour une première fois député de Louis-Hébert en 2003, il devient  ministre des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale. Réélu en 2007 et 2008, il est successivement nommé ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail, ministre des Transports et ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, fonction qu’il occupa jusqu’en septembre 2012. Dans l’intervalle, il a notamment assumé les fonctions de président du Comité ministériel sur les projets économiques, de président du Comité ministériel de la prospérité économique et du développement durable, de vice-président du Conseil du trésor, de vice-président du Comité des priorités économiques et de membre du Comité des priorités.

Réélu pour un quatrième mandat en 2012, il occupe jusqu'en avril 2014 le poste de porte-parole de l’opposition officielle en matière de développement économique, de commerce extérieur et de Capitale-nationale et préside la Commission de l’économie et du travail. Il occupe également la vice-présidence de la Délégation de l’Assemblée nationale pour les relations avec la Bavière (DANRBA), et est membre de la Délégation de l’Assemblée nationale pour les relations avec les États-Unis (DANREU). Il est réélu le 7 avril 2014.

Il a été président de la Chambre de commerce et d’industrie du Québec métropolitain et vice-président de la Fédération des chambres de commerce du Québec. Il fut également président de l’Ordre des ingénieurs du Québec pour la région Québec/Chaudière-Appalaches, et il a déjà présidé le groupe de travail sur le renouvellement de la fonction publique du Québec.

Reconnu pour son implication dans sa communauté, Sam Hamad a présidé plusieurs conseils d’administration dont celui de la Fondation de la Maison de Lauberivière, celui du Conseil régional de l’environnement Chaudière-Appalaches et celui du Forum Énergie de la Capitale. Enfin, il a siégé comme vice-président de Centraide Québec, comme membre du conseil d’administration de la Fondation de l’Hôpital Laval et du comité Capital-Québec