Stéphanie Vallée

Stéphanie
Vallée

Gatineau

Ministre de la Justice et ministre responsable de la région de l’Outaouais

Domiciliée à Maniwaki depuis 1995, Stéphanie Vallée est avocate de formation, membre du Barreau du Québec et médiatrice familiale accréditée. Elle a fondé un cabinet d’avocats dans sa ville de résidence et y a œuvré principalement en droit de la famille, en protection de la jeunesse et en droit criminel.

Élue députée de Gatineau pour la première fois le 26 mars 2007, elle se voit confier le poste d’adjointe parlementaire à la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et de ministre de la Famille, postes qu’elle occupe du 25 avril 2007 au 5 novembre 2008.

Réélue dans la circonscription de Gatineau lors de l’élection générale du 8 décembre 2008, elle devient adjointe parlementaire au premier ministre pour les dossiers jeunesse du 15 janvier 2009 au 1er août 2012.

Elle reçoit un troisième mandat le 4 septembre 2012, et agit cette fois à titre de porte-parole de l’opposition officielle en matière de services sociaux, de protection de la jeunesse et d’adoption, en plus d’assumer la tâche de présidente de séance. Elle sera de nouveau réélue lors des élections générales du 7 avril 2014.

À titre d’élue à l’Assemblée nationale depuis 2007, madame Vallée a siégé, à titre de membre, à la Commission de l’éducation (devenue la Commission de la Culture et de l’Éducation), à la Commission des Affaires sociales (devenue la Commission de la Santé et des services sociaux) ainsi qu’à la Commission des Institutions. Elle a aussi été représentante de la Section du Québec et a œuvré à titre de rapporteur au Réseau des Femmes de l’Assemblée des Parlementaires et de la Francophonie ainsi qu’à titre de deuxième vice-présidente de l’organisation. Son intérêt marqué envers la promotion des institutions parlementaires du Québec a incité Mme Vallée à devenir membre du conseil d’administration de la Fondation Jean-Charles Bonenfant dès son arrivée à l’Assemblée nationale. Soucieuse d’encourager la relève québécoise à prendre une part active au développement de la société, elle se joint, en 2009, au conseil d’administration de l’Office franco-québécois pour la jeunesse.

En marge de ses accomplissements professionnels, Stéphanie Vallée s’est impliquée activement dans plusieurs causes communautaires et sociales. Que ce soit à titre de conseillère du Barreau de Hull, de membre de l’Association des avocats et avocates de la défense du district de Hull, de membre de l’organisme Participation des parents du Collège Sacré-Cœur de Maniwaki ou à titre de membre du conseil exécutif de la Chambre de commerce et d’industrie de Maniwaki et de la Maison de la Culture de la Vallée-de-la-Gatineau, elle a toujours fait preuve d’un dynamisme et d’une détermination exemplaires.

Stéphanie Vallée se considère très privilégiée de pouvoir servir et défendre les intérêts des citoyens de la circonscription de Gatineau à Québec, et elle entend poursuivre tous les efforts nécessaires afin d’assurer leur mieux-être.