Félix-Gabriel
Marchand

Naissance

09 janvier 1832 à Saint-Jean-sur-Richelieu

Décès

25 septembre 1900 à Québec

Chef du parti

25 mars 1882 au 03 octobre 1900

Premier ministre

11 mai 1897 au 25 septembre 1900

Félix-Gabriel Marchand œuvre pour le bien commun par son implication dans l’éducation et l’administration municipale tout en poursuivant une carrière de notaire. Il est né en 1832 à Saint-Jean-sur-Richelieu et doit une part de sa notoriété à ses talents littéraires, à son talent d’orateur et à sa plume journalistique dans le Franco-Canadien et le Canadien français. 

Député libéral dans Saint-Jean depuis 1867, il devient chef du Parti libéral en 1892 et premier ministre de 1897 jusqu’à son décès en fonction le 3 octobre 1900. 

Le gouvernement Marchand adopte une vigoureuse politique de développement et d’exploitation des ressources naturelles lui permettant d’éliminer le déficit qui se chiffrait alors à 1 million de dollars. Préoccupé par l’éducation, le gouvernement Marchand dépose un projet de création d’un ministère de l’instruction publique. Ce projet avant-gardiste sera toutefois défait par le Conseil législatif, puis modifié et finalement adopté en 1899.

Il est l’auteur de plusieurs œuvres littéraires et a été fait officier de l’Instruction publique de France en 1879. Il reçut un doctorat en lettres honoris causa de l’Université Laval en 1891, a été fait officier de la Légion d’honneur en 1898 et décoré des palmes d’officier de l’Académie du gouvernement français. 

Il est le père de Gabriel Marchand et le beau-père de. Félix-Gabriel Marchand est décédé en fonction à Québec, le 25 septembre 1900, à l’âge de 68 ans. ?