Retour au blogue
À partager
28 novembre 2017

Discours de clôture de Philippe Couillard lors du 33ième Congrès des membres du PLQ


Allocution de clôture du 33e Congrès des membres du Parti libé…

Les Québécois préfèrent l’optimisme au pessimisme. L’espoir au doute.Le rassemblement à la division.L’impossible, c’est ce qui n’a pas encore été fait. Notre histoire est remplie des impossibilités d’hier que nous avons rendues possibles aujourd’hui.C’est le temps de foncer.À nouveau.C’est le temps de foncer ensemble.Encore une fois.C’est le temps de bâtir un nouveau Québec.Visionnez mon allocution de clôture du 33e Congrès des membres du Parti libéral du Québec.

Posted by Philippe Couillard on Sunday, November 26, 2017

 

Chers amis,
Chers collègues du caucus,

Chère Carole,
Cher Marc,
Merci d’avoir mené les travaux de ce 33e Congrès des membres.

Antoine, félicitations pour ton accession à la présidence de notre grand parti.

Je veux aussi féliciter le nouveau conseil de direction de notre parti.

Stéphane, tu présides le plus important mouvement politique de jeunes au Canada, notre commission jeunesse.
Je compte sur toi.

Je suis particulièrement sensible aux propositions des militants en matière de démocratie participative.
Ça m’intéresse.
Je vous ai entendus.

Merci pour votre engagement.
Merci pour votre amour du Québec.

Nous avons célébré nos 150 ans.
Nous avons démontré que ce sont des gouvernements libéraux qui ont fait ces Québec nouveaux qui ont marqué chaque époque de notre histoire.
Nous avons fait l’histoire.
Et nous allons faire l’avenir encore une fois.

 

Vous militez dans le parti qui est le premier bâtisseur du Québec.
Soyez fiers de votre engagement.
Je suis fier de compter sur vous.

Soyons fiers du Parti libéral du Québec.
Nous sommes libéraux et, mon cher Jean-Marc, c’est notre façon d’être Québécois.

À travers vos résolutions, il y a un beau projet pour le Québec.
On va le peaufiner.
On va l’étoffer.
Et nous allons le porter.

In these resolutions, there is a great project for Québec.
We will refine it.
We will strengthen it.
And we will deliver!

 

Les militants libéraux sont au travail.
Dans 310 jours, votre projet deviendra le projet de tous les Québécois.
Dans 310 jours, notre parti formera à nouveau le gouvernement des Québécois.
Ce sera un gouvernement majoritaire.

 

Nous avons commencé à dessiner notre nouveau Québec.
Celui de notre temps.
Nous le posons sur des fondations solides.
C’est notre bilan.
Qui dégage des voies d’avenir.
Des voies de prospérité.
D’innovation.
Et d’entraide.

 

Nous nous tournons vers demain et nous ne laissons personne derrière.
Notre politique est celle du rassemblement.
Nous sommes Québécois.
Nous sommes ensemble.
Fiers de nos villes.
Forts de nos régions.
Grands de nos artistes.
Animés par nos entrepreneurs.
C’est notre Québec.

 

Le monde se transforme.
Les technologies se bousculent.
Tout se fait dans l’instant.

La vie des familles d’aujourd’hui est comme un dérapage contrôlé.
La garderie, l’école, le travail, les embouteillages, un parent malade, ça n’arrête jamais.
TOUT va tellement vite.

 The world is transforming.
Technologies move at light speed.
Everything is done in an instant.
Today family life is so complicated.
Day care, school, work, traffic jams, a sick parent, it never stops.
It passes so fast.

Chers amis,
Nous allons faire une différence dans la vie des familles.
Encore une fois, mais d’une autre façon.

Déjà, on a pu élever le niveau de vie des familles :
Progression des revenus.
Augmentation du pouvoir d’achat.
Réduction des impôts et des taxes scolaires.
De l’aide pour les fournitures scolaires.

On l’a fait ensemble.

On va maintenant donner aux familles ce qui ne s’achète pas du temps avec celles et ceux qu’ils aiment.
Donnons-nous ce défi de redonner du temps aux Québécois.
D’organiser la vie, le travail, les services pour qu’ils aient plus de temps pour ce qui compte vraiment.

Nous allons centrer nos actions sur :
La conciliation famille-travail-études
Les transports
L’éducation
La santé
Et évidemment, la bonne gestion des finances publiques, le développement économique et la prospérité qui rendent tout possible.

Pour la conciliation famille-travail-études, nous proposerons des solutions concrètes, pratiques.
Plus de congés pour les parents.
Une organisation du travail plus souple.
Des services de garde mieux adaptés à la réalité des parents et des étudiants.
Des entreprises qui comprennent qu’un parent inquiet n’est pas un employé productif.
Dans le nouveau Québec, nous travaillerons mieux parce que nous vivrons mieux.

En éducation.
Nous avons recentré nos actions sur l’élève et sa réussite.
Nous avons accru le soutien aux familles.

Ce sont des pas vers le nouveau Québec.

Il doit y en avoir d’autres :
Améliorer l’arrimage entre les services à la petite enfance et le milieu scolaire.
Développer le dépistage précoce des problèmes d’apprentissage.
Assurer des services spécialisés sans délai, en temps réel.

Une école où le milieu de vie aura été repensé pour les jeunes, mais également les enseignants.
Il nous faut repenser la construction de nouvelles écoles et innover dans la rénovation de celles qui existent en ce moment.
J’ai vu cette école à La Baie, c’est l’école du Millénaire. Allez voir! J’aimerais que tous nos enfants puissent apprendre dans une école comme celle-là.

Rénovons nos dogmes.
Pensons en dehors du bocal.
Inspirons-nous des meilleurs modèles
Comme ce qui se fait au Danemark par exemple.
Une saine alimentation.
Des enfants actifs
Au moins 60 minutes par jour.

Partout au Québec, nous serons meilleurs pour nos enfants.

Dans ce nouveau Québec, nous passerons de l’école pour tous à la réussite pour tous.

 

En santé.
Dans le nouveau Québec, il faut faire encore plus pour améliorer l’accès aux soins.
Plus d’autonomie pour les infirmières

Vous le savez j’ai pratiqué la médecine durant plus de 20 ans. Je sais très bien qu’elles peuvent régler un grand nombre de problèmes seules ou en collaboration avec les médecins.
Les supercliniques, ça marche.
On en a 21.
On va se rendre à notre objectif de 50.
Et on va en ajouter.

Il y a maintenant une véritable alternative à l’urgence en tout temps : le soir et les fins de semaine.
La technologie va faciliter la vie des familles. Des consultations médicales en ligne, ça se peut et nous le ferons. La télémédecine, ce sera une réalité courante dans le nouveau Québec.

 

On va faire sauter les verrous et les dogmes.
On va bousculer, déranger, dépoussiérer pour mieux répondre aux besoins des personnes et des familles.

 

Nos aînés seront mieux traités.
Les CHSLD vont offrir de meilleurs soins pour une meilleure qualité de vie.
C’est un Québec où nos aînés pourront continuer à vieillir en santé et à contribuer au Québec qu’ils ont bâti. Un nouveau Québec qui sera reconnaissant envers ses aînés.

A Québec where our seniors can age in good health and can continue to contribute to a Québec that they have built. A new Québec that is, and will remain, grateful towards its seniors.

Nous reconnaîtrons comme nulle part ailleurs au Canada l’extraordinaire dévouement des proches aidants.
Ils mettent leur vie entre parenthèses pour être au chevet d’un proche.
Nous les aiderons à aider.

 

En transports.
Un immense territoire.
Des infrastructures longtemps négligées.
Nous avons consacré beaucoup d’efforts à la rénovation de nos infrastructures et il fallait le faire. Nous allons continuer de le faire.

Il faut maintenant penser la suite autrement.
La congestion dans la grande région de Montréal a coûté 2 G$ en 2013.
La croissance du parc automobile est plus rapide que la croissance de la population.
C’est insensé.

On a pris l’engagement de réduire les gaz à effets de serre.
On a une politique énergétique qui prévoit 40 % moins de pétrole d’ici 2030.
C’est une révolution qui s’en vient.
Et c’est pour cela que nous sommes en train d’électrifier les transports.
Le REM dans la région de Montréal en est un aperçu.

On va aussi terminer la ligne bleue du métro de Montréal.
On va aussi apporter des solutions pratiques et modernes pour notre capitale nationale.
On va développer des projets pour toutes les régions du Québec.

On avance avec un pont sur le Saguenay, un lien vers Anticosti, la 138 jusqu’au bout et le train de la Gaspésie.

Le Parti libéral du Québec fait de la congestion routière un obstacle au progrès.
Pensons à Laval, aux Basses-Laurentides, à la Rive-Sud de Montréal à Québec et ses couronnes.

On va sortir le Québec de cette logique insoutenable de toujours plus de routes pour plus de voitures.
Ce n’est pas la voie de l’avenir.
Ce n’est pas notre conception du nouveau Québec.

Chers amis,
J’ai besoin de vous.
Je vous mets au défi d’élaborer un projet de liaison rapide entre Montréal et Québec aussi emballant que le REM.
Je veux que vous proposiez un projet phare pour le nouveau Québec.
Une liaison moderne, durable, futuriste entre notre capitale nationale et notre métropole.
Je veux que vous mettiez en valeur notre énergie propre, notre savoir-faire en génie et en design et que vous traciez une ligne nouvelle sur la carte du Québec.
Le nouveau Québec a besoin de vous.

 

Le développement économique permet le développement social.
Car pour nous, il faut générer la richesse pour la partager.
D’ailleurs c’est Adélard Godbout qui disait : « Le libéralisme est l’orientation de toutes les forces d’une nation vers le bien de ses plus humbles citoyens.»

Nous avons un secteur public fort parce qu’une économie privée forte génère les ressources pour financer les services publics.
Ça, c’est la pensée économique libérale.
C’est la pensée économique qui a bâti le Québec.
Créer de la richesse pour la partager et ainsi grandir ensemble.

Regardez l’économie québécoise aujourd’hui.

Le Québec tourne à plein régime, mais il y a un problème majeur : le Québec manque de monde.
Des entreprises renoncent à des contrats, repoussent des projets de croissance.

Pourquoi ?
Parce qu’elles manquent de travailleurs.

Depuis 2014, la population active du Québec diminue de 5 000 travailleurs par année.

Partout :
En Gaspésie
En Abitibi
En Beauce
Au Saguenay-Lac-Saint-Jean
Dans le Nord-du-Québec
Le long du Saint-Laurent.
Partout, le Québec manque de travailleurs.

Voilà le plus grand défi de développement économique des années à venir.

Alors on fait quoi?
D’abord, il faut continuer à mieux former, à mieux outiller nos jeunes.
Et il faut aussi accueillir plus de travailleurs prêts à travailler.
On doit toujours mieux les franciser.
On doit toujours mieux les intégrer.
Et ils vont participer au succès du Québec et de ses régions.

Le nouveau Québec est et sera un carrefour de talents.

Tout politicien qui ne tient pas ce discours aujourd’hui, par exemple qui propose de diminuer l’immigration, nuit aux intérêts économiques du Québec et particulièrement de ses régions.

 

Le Québec est en pleine transformation.
Les indicateurs économiques et sociaux sont au vert.

Il y a un nouveau Québec qui émerge.
Il y a une nouvelle force en Amérique.
Un peuple d’entrepreneurs et de créateurs.
Un nouveau pivot de la relation Canada-Europe.
Un leader nord-américain de la transition énergétique et du développement durable.
Un nouveau modèle d’égalité des chances.
Une nouvelle vision de la prospérité et de la solidarité.

C’est nous.

Nous sommes les porteurs de ce projet.
Nous sommes les porteurs de ce progrès.
Nous serons encore une fois mes amis les bâtisseurs du nouveau Québec.

 

Maintenant, il faut continuer le travail.

 

Nous avons 310 jours devant nous.
310 jours pour aller à la rencontre des Québécois et être à leur écoute plus que jamais.
310 jours pour dessiner les pourtours du plan que nous leur proposerons.
310 jours pour gagner la confiance des Québécois parce que nous aurons élaboré avec eux les meilleures idées et parce que nous leur présenterons la meilleure équipe.

Je vous engage à penser ce nouveau Québec librement.
Travaillez sans contrainte.
Ignorez l’habitude.
Faites abstraction des dogmes et des corporatismes.
Ne vous enfermez pas dans les clivages imaginaires et idéologiques.
Pensez le nouveau Québec comme le Québec dont vous rêvez.

Attirons vers nous des audacieux et des innovateurs. Montrons-leur que c’est chez nous que les idées prennent vie.

L’impossible, c’est ce qui n’a pas encore été fait.
Notre histoire est remplie des impossibilités d’hier que nous avons rendues possibles aujourd’hui.
C’est le temps de foncer.
À nouveau.
C’est le temps de foncer ensemble.
Encore une fois.
C’est le temps de bâtir un nouveau Québec.
Un Québec où tous les Québécois qui le désirent auront accès à un médecin, le jour, le soir et les week-ends.
Un Québec qui prend soin des plus démunis, et de ses aînés.
Où nos enfants apprendront dans un environnement qui suscite l’accomplissement et le rêve.
Où leurs parents auront plus de temps pour respirer, pour vivre.
Où les transports modernes, attrayants et efficaces auront vaincu la congestion routière.
Un Québec fort de son hydroélectricité et pionnier dans le développement d’énergies non polluantes.
Un Québec innovant, dont la créativité est exportée partout à travers le monde.
C’est le Québec de l’intelligence artificielle, des nouvelles technologies accessibles partout sur notre territoire.
Un Québec confiant en l’avenir qui s’affirme à travers le monde en français.

Ensemble, bâtissons le Québec de demain, bâtissons  le nouveau Québec.

Notre cadre de référence, ce sont nos valeurs :
Les libertés individuelles
Le développement économique et la justice sociale,
La démocratie et la société civile
L’identification au Québec et l’appartenance canadienne
L’équité entre les générations

Ce sont les principes qui nous ont permis de traverser le temps. Ce sont les principes qui nous ont permis d’aborder l’avenir en restant nous-mêmes sans céder au populisme et aux solutions simplistes.

Mes amis,
Il y a une bataille qui se prépare.
Elle opposera une vision du Québec
Et une division du Québec.

Elle opposera un nouveau Québec.
Et un faux changement, qui n’est qu’une récupération des idées d’hier.

Les Québécois préfèrent l’optimisme  au pessimisme.
L’espoir au doute.
Le rassemblement à la division.

Nous allons gagner cette bataille :
Comté par comté
Région par région
Tous ensemble.

Parce que le Québec dont nous rêvons.
Ce nouveau Québec
Les Québécois savent qu’il est ici
Dans cette salle.

Les Québécois savent depuis 150 ans que c’est ici que l’avenir commence.

Nous allons la livrer cette bataille pour tous les Québécois, de tous âges, de tous les milieux, de toutes les origines qui ont envie du nouveau Québec, comme nou
Nous allons la livrer comme parti.
Nous allons la livrer comme aile parlementaire.
Je vais la livrer comme premier ministre du Québec
Et j’ai hâte de la livrer avec vous.
Pour notre nouveau Québec.

 

Merci !