Retour au blogue
Blogue
20 septembre 2017

Comment garder les jeunes en région et les y ramener?


Il s’agit d’une question dont j’entends parler dans chacune des régions que je visite. C’est une de vos préoccupations et une des miennes.

D’ailleurs, au début du mois de septembre à Saint-Hyacinthe, s’est tenu le 5e Forum des Idées pour le Québec sous le thème « De l’ambition pour les régions ». Conférenciers, panellistes du Québec, mais aussi de partout dans le monde, nous ont amené à l’explorer sous plusieurs angles.

Deux solutions ont émergé et particulièrement retenu mon attention. Je souhaite les partager avec vous et vous assurer que notre gouvernement est déjà à l’œuvre afin de les concrétiser.

1. Des pôles d’innovation dans toutes les régions et sous-régions du Québec.

Déjà, on voit naître et grandir des exemples concrets tels que le Centre d’Entrepreneuriat Desjardins et le DigiHub à Shawinigan. Il s’agit de mettre en place les conditions de réussite pour nos jeunes entrepreneurs, de fédérer et mettre les différentes initiatives en réseau et d’amener nos institutions régionales d’enseignement supérieur (Collèges, CCTT et universités régionales) à y contribuer. L’entreprise privée et la société civile mobilisées, voilà la clef du succès. Pas de structures et de normes bureaucratiques.

→ Pour en savoir plus sur ce projet : forumqc.quebec/textes

→  Un exemple : digihub.ca

2. Accélérer le développement d’Internet à haute vitesse et de la communication cellulaire sur tout le territoire du Québec.

Le programme Québec branché, un des piliers du Plan d’action en économie numérique et de la future Stratégie numérique du Québec, a été annoncé en mars 2016. Dès cet automne, des projets seront mis en place afin de connecter près de 340 000 foyers québécois qui n’auraient pas accès à Internet ou qui disposeraient d’une connexion médiocre. Et nous pourrons faire encore mieux. Déjà, nous avons entrepris des discussions avec Hydro Québec, dont une partie de l’infrastructure pourrait être mobilisée à ce titre dans certaines régions. Nous vous reviendrons sous peu à ce sujet!

Jamais nous n’avons été en aussi bonne posture pour modeler notre avenir. Nous avons maintenant les moyens de nos ambitions. Tout en travaillant au redressement et à la relance du Québec, nous avons posé plusieurs gestes de transformation, au-delà de la simple réforme. Notre prochain mandat sera consacré à la poursuite et à l‘approfondissement de cette transformation. Et les régions y joueront un rôle crucial. Elles regorgent de talents et de projets qui permettront au Québec de transformer les grands défis de notre époque en opportunités.

Philippe Couillard
Chef du Parti libéral du Québec et premier ministre