Logo du PLQ
Retour aux communiqués
Communiqué de presse
26 mars 2021

Budget 2021-2022 : le leadership de la ministre Charest remis en question

Logo du PLQ

Le budget caquiste a démontré un grave manque de vision pour les femmes et leur place dans la relance économique, sans compter le manque de considération flagrant pour les victimes de violence conjugale. Alors qu’il y a eu 7 féminicides en 7 semaines et que l’ensemble de la société est mobilisé, le gouvernement caquiste n’a pas écouté les cris du cœur.

Le Parti libéral du Québec considère que le Conseil des ministres caquiste doit être plus attentif à la place des femmes dans la société, notamment pour la relance de l’économie. La ministre responsable de la Condition féminine a d’ailleurs le devoir d’assumer son rôle et de s’assurer de défendre ses dossiers. Au lendemain du dépôt du budget, force est de constater qu’il y a un enjeu à ce niveau.

Hier, nous avons entendu le ministre des Finances dire : s’il y a des besoins pour les victimes de violence conjugale, nous allons débourser des sommes supplémentaires. C’était irréel ! Comment la CAQ n’a-t-elle pas vu ce qui se passe sur le terrain ? Pourquoi n’y a-t-il rien pour former plus de personnel dans les services, là où les femmes sont les plus représentées ? Pourquoi la relance est-elle orientée principalement vers les secteurs traditionnels, où les hommes sont majoritaires ? Où sont les solutions pour les services de garde, pour assurer le retour des mères sur le marché du travail ? Il y a clairement un enjeu de leadership de la part de la ministre Charest et un enjeu de considération de la part de ses collègues. Le budget présenté hier est conservateur et sans vision pour les femmes. Nous sommes très déçus, car nous souhaitions une relance économique égalitaire. Ce n’est malheureusement pas la vision de la CAQ.

– Isabelle Melançon, porte-parole en matière de condition féminine.