La CAQ refuse d’appliquer un moratoire sur les E-Sports
Retour aux communiqués
Communiqué de presse
25 septembre 2019

La CAQ refuse d’appliquer un moratoire sur les E-Sports

La CAQ refuse d’appliquer un moratoire sur les E-Sports

Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Abonnez-vous à l’infolettre pour rester informé

Le député de Marquette, M. Enrico Ciccone, a invité une fois plus le gouvernement à faire preuve de prudence dans le déploiement des programmes E-Sports dans les écoles du Québec en présentant une motion à l’Assemblée nationale, ce matin.

M. Ciccone a invité le gouvernement à appliquer un moratoire sur ces programmes. En parallèle, il a demandé à l’Assemblée nationale de mandater des experts afin de produire un rapport sur les impacts des appareils numériques sur la santé de nos jeunes.

Pour le député de Marquette, c’est tout simplement un non-sens d’ouvrir la porte à ces programmes dans nos écoles alors qu’on ne connaît même pas les impacts que ces appareils peuvent avoir sur nos jeunes.

Le gouvernement a rejeté la motion du député de Marquette. La CAQ s’acharne à refuser d’entendre des experts sur la question à l’Assemblée nationale. C’est un enjeu non partisan et l’ensemble des parlementaires devraient avoir la chance d’écouter ce que les spécialistes du milieu ont à dire.

Nous souhaitons avoir l’heure juste sur les effets d’une grande exposition des jeunes aux tablettes, aux téléphones portables et aux autres écrans. Il faut mieux documenter le phénomène pour soutenir les parents, les professeurs et les professionnels de la santé dans la gestion de cette réalité notamment afin d’éviter les dépendances. Les E-Sports ne remplaceront jamais le sport. Une fois de plus, la CAQ fait fit de l’opinion des experts et fait à sa tête en refusant de documenter cette préoccupante situation.

– Enrico Ciccone, député de Marquette et porte-parole libéral en matière de sports, de loisirs et saines habitudes de vie

Vous aimerez lire aussi