Retour aux communiqués
Annonce gouvernementale
04 décembre 2017

Centre communautaire et culturel Bâtiment 7 – Plus de 3,5 M$ pour redonner vie à d’anciens immeubles de Pointe-Saint-Charles


Le gouvernement du Québec consent une aide financière de 892 999 $ à l’organisme « Collectif 7 à Nous » pour rénover et convertir une partie des anciens entrepôts du CN situés au sud de Pointe-Saint-Charles afin d’en faire un centre communautaire et culturel. Par la réalisation de ce projet, appelé Bâtiment 7, l’organisme estime qu’une centaine de travailleurs autonomes et organismes pourront s’y regrouper pour exercer leurs activités.

La députée de Saint-Henri-Sainte-Anne, vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, et la députée de Verdun et ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

La participation gouvernementale pour mettre en place ce projet évalué à 3 542 999 $ comprend une somme de 249 999 $ versée par le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation par l’entremise du Programme d’immobilisation en entrepreneuriat collectif (PIEC), un montant de 265 000 dollars provenant du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire par l’entremise du Fonds d’initiative et de rayonnement de la métropole, et un montant de 378 000 $ accordé par la société d’État RECYC-QUÉBEC dans le cadre de l’appel à propositions sur la réduction à la source visant à encourager l’écogestion des chantiers de construction, de rénovation et de démolition.

Citations :

Je suis ravie de voir le projet du Collectif 7 à Nous se concrétiser. Ce projet novateur est un bel exemple de réalisation en économie sociale. D’ailleurs, plus de 3 500 entreprises d’économie sociale participent à l’essor économique de la métropole et du Québec. Je félicite les artisans de ce projet, lequel démontre encore une fois l’importance de l’implication citoyenne et sociale. Ensemble, nous contribuons au mieux-être de notre communauté.

Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique et députée de Saint-Henri-Sainte-Anne

En redonnant vie à ces vieux immeubles abandonnés, le projet Bâtiment 7 représente un modèle de développement durable. C’est un exemple concret et cohérent de la vision à long terme du gouvernement, car il prend en compte le caractère indissociable des dimensions environnementale, sociale et économique des activités de développement. Ce projet novateur est porté par le réel désir de continuer à bâtir ce nouveau Québec plus vert, axé sur une communauté plus responsable pour nos enfants et les générations à venir.

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et députée de Verdun.

Le gouvernement du Québec est fier d’encourager les initiatives en économie sociale, un modèle d’affaires qui véhicule des valeurs de coopération, de mobilisation et d’entraide. Tout en répondant aux besoins de la communauté, le projet de revitalisation Bâtiment 7, situé dans un secteur stratégique de la métropole, contribuera à la vitalité et au développement durable de Montréal.

– Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

« Nous sommes heureux de pouvoir contribuer à la réalisation d’un projet aussi porteur pour la communauté qui respecte également le principe de la hiérarchie des « 3 RVE » en favorisant la réduction à la source et le réemploi. Je salue l’initiative du Collectif 7 à Nous qui met remarquablement de l’avant les valeurs liées au développement durable. »

Sonia Gagné, vice-présidente, Performance des opérations, RECYC-QUÉBEC

« Je suis heureux de voir se concrétiser un projet attendu depuis longtemps. Bâtiment 7 permettra enfin de mettre à la disposition du milieu de nouveaux moyens de développement et d’épanouissement. Je profite de l’annonce de cet investissement, réalisé notamment par le Secrétariat à la région métropolitaine, pour confirmer, en mon nom et au nom de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, notre engagement à acquérir et à céder le lot numéro 5 au Collectif 7 à Nous. »

Benoit Dorais, président du comité exécutif de la Ville de Montréal et maire de l’Arrondissement du Sud-Ouest

Faits saillants :

  • Le Collectif 7 à Nous a été créé en 2009 et réunit des citoyens de même que des organismes culturels, communautaires ou issus de l’économie sociale. Il a pour objectif de développer le projet Bâtiment 7, édifice industriel patrimonial, fragment de l’histoire populaire de Pointe‑Saint-Charles, en lieu de rassemblement alternatif accessible et bouillonnant de projets. Étant d’intérêt patrimonial, le bâtiment, abandonné depuis presque dix ans, conservera son enveloppe extérieure.
  • Doté d’une enveloppe globale de 20 millions de dollars, le PIEC s’inscrit dans le Plan d’action gouvernemental en économie sociale 2015-2020. Ce programme a pour objectif de soutenir les entreprises et les organismes d’économie sociale dans leurs projets de construction, de rénovation ou d’acquisition de bâtiments. De telles initiatives contribuent à la croissance des organisations, à la vitalité socioéconomique des territoires où elles sont implantées et à la qualité de l’environnement.
  • Le Fonds d’initiative et de rayonnement de la métropole, administré par le Secrétariat à la région métropolitaine, est un programme ayant pour objectif de favoriser le développement de la région métropolitaine sur les plans économique, culturel et social, et son rayonnement à l’échelle canadienne et internationale.
  • Ce projet a été retenu dans le cadre de l’appel à propositions administré par la société d’État RECYC-QUÉBEC et visant les projets destinés à encourager l’écogestion des chantiers de construction, de rénovation et de démolition. Il s’inscrit également dans la mise en œuvre du Plan d’action 2016-2017 du Comité mixte sur la réduction à la source, relevant de RECYC-QUÉBEC. Rappelons que ce chantier a bénéficié d’une enveloppe globale de 3 millions de dollars, provenant du Fonds vert.
  • Le projet Bâtiment 7 répond aux objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, dont ceux de réduire la production de matières résiduelles et de promouvoir la récupération et la valorisation des matières résiduelles.

Vous aimerez lire aussi