Séances des conseils municipaux : Isabelle Melançon veut plus de transparence
Retour aux communiqués
Communiqué de presse
20 novembre 2019

Séances des conseils municipaux : Isabelle Melançon veut plus de transparence

Séances des conseils municipaux : Isabelle Melançon veut plus de transparence

Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Abonnez-vous à l’infolettre pour rester informé

Une trentaine de municipalités à travers le Québec interdisent la captation de son et d’images par les citoyens et les journalistes lors de leurs assemblées publiques. La porte-parole libérale en matière de culture et de communications, Mme Isabelle Melançon souhaite que le droit du public à l’information soit respecté et dépose un projet de loi en ce sens.

La députée de Verdun a déposé, aujourd’hui, le projet de loi 495 proposant qu’une personne ne puisse être empêchée de capter du contenu multimédia lors d’un conseil municipal ou d’un conseil d’une communauté urbaine. De plus, le projet de loi précise qu’une personne ne peut se faire refuser l’accès à une telle séance au motif qu’elle ne réside pas sur le territoire de la municipalité ou de la communauté métropolitaine.

La lecture du livre « Extinction de voix, plaidoyer pour la sauvegarde de l’information régionale » de l’auteure et journaliste Marie-Ève Martel a sensibilisé la députée de Verdun à cette situation vécue par des journalistes qui tentent tant bien que mal d’informer le public.

J’ai été stupéfaite d’apprendre que les journalistes et les citoyens n’avaient pas le droit de prendre des images des conseils municipaux ou même d’y assister puisqu’ils n’habitaient pas la ville en question. Pourtant ces séances sont publiques donc accessibles à tous. Il est inconcevable qu’en 2019 des conseils municipaux restreignent l’accès à l’information. Je suis préoccupée par le droit du public à l’information. J’espère que le gouvernement se sentira concerné et décidera d’agir au bénéfice de l’ensemble des citoyens.

– Isabelle Melançon, députée de Verdun et porte-parole libérale en matière de culture et de communications