Création de l'Ordre de l'excellence en éducation du Québec
Retour aux communiqués
Annonce gouvernementale
22 février 2018

Sébastien Proulx et Hélène David annonçent la création de l’Ordre de l’excellence en éducation du Québec

Création de l'Ordre de l'excellence en éducation du Québec

 

QUÉBEC, le 22 février 2018 – En vue de reconnaître et de souligner le travail de celles et ceux qui font rayonner l’éducation au Québec, l’Ordre de l’excellence en éducation est créé. Une première dans l’histoire du Québec, cette plus haute distinction permettra de mettre en valeur les contributions remarquables de divers acteurs des milieux de l’éducation et de l’enseignement supérieur.

Le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sébastien Proulx, et la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Condition féminine, Mme Hélène David, en ont fait l’annonce aujourd’hui et ont profité de l’occasion pour révéler que le premier appel de candidatures se déroulera du 1er mars au 14 mai 2018.

Inspirée de l’Ordre des Palmes académiques, institué en France en 1808 par Napoléon, l’Ordre de l’excellence en éducation du Québec permettra de souligner officiellement le mérite de celles et ceux qui ont joué ou qui jouent encore un rôle important dans le domaine de l’éducation au Québec.

Il s’adressera aux personnes de tous les ordres d’enseignement, de la petite enfance jusqu’à l’université, tant du réseau public que privé, et de toutes les régions. L’Ordre comprendra trois grades, soit le grade de membre, celui de membre distingué et, finalement, celui de membre émérite.

À l’instar d’autres ordres au Québec et dans le monde, l’Ordre de l’excellence en éducation du Québec sera placé sous la responsabilité du Conseil de l’Ordre, qui sera mis sur pied pour analyser les candidatures reçues et recommander aux ministres de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur un maximum de soixante candidatures par année pour l’ensemble des titres. Ce conseil sera composé de dix membres nommés conjointement par les ministres.

Cette distinction sera accompagnée d’un insigne sous forme de médaille. Pour la conception de cet insigne, un appel de propositions est lancé aujourd’hui auprès de la communauté des artisans professionnels, notamment  la communauté des joailliers du Québec, ainsi qu’auprès des deux écoles de joaillerie du Québec pour qu’elles puissent déposer des maquettes de projets au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. L’appel de propositions se déroulera jusqu’au 4 avril 2018.

Citations :

L’Ordre de l’excellence en éducation du Québec permettra de reconnaître l’apport et le mérite de personnes d’exception qui travaillent dans le milieu de l’éducation. Cette initiative s’inscrit directement dans la volonté gouvernementale, exprimée notamment dans la Politique de la réussite éducative, de valoriser l’éducation, l’école et son personnel. Il est essentiel de reconnaître l’expertise et l’engagement constant des acteurs du milieu, car ces derniers jouent un rôle déterminant dans la réussite éducative des élèves, et ce, au bénéfice de toute la société.

– Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

La création de l’Ordre démontre toute l’importance que nous accordons à l’éducation et à l’enseignement supérieur et, surtout, à ses acteurs. Au Québec, nous avons la chance de pouvoir compter sur des gens passionnés et dévoués qui placent les étudiants au cœur de leurs actions. Notre gouvernement travaille constamment à identifier et à offrir les meilleurs outils pour favoriser la réussite et l’accomplissement de tous les étudiants.

– Hélène David, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Condition féminine

Faits saillants :

  • La création de l’Ordre de l’excellence en éducation du Québec, dont la devise sera Leur réussite, notre devoir, vise à :
    • reconnaître le mérite des personnes qui travaillent dans le domaine de l’éducation;
    • valoriser les contributions locales, régionales ou nationales significatives des acteurs du système éducatif;
    • contribuer au rayonnement du système éducatif.

Lien connexe :

Vous aimerez lire aussi