Retour aux communiqués
Communiqué de presse
30 mai 2019

Crues printanières 2019 : La CAQ laisse tomber les sinistrés


La députée de Vaudreuil et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’affaires municipales, Mme Marie-Claude Nichols, a présenté une motion à l’Assemblée nationale plus tôt aujourd’hui afin de demander au gouvernement caquiste de prendre en charge l’entièreté des dépenses liées à la logistique de l’hébergement et de l’alimentation des personnes victimes des crues printanières de 2019. La CAQ a refusé de consentir à l’adoption de la motion.

La motion proposée se lisait comme suit : « Que l’Assemblée nationale rappelle que plus de 10,000 personnes ont été évacuées dans la foulée des crues printanières de 2019;

Qu’elle rappelle que, faute d’entente entre la Croix-Rouge et le Gouvernement du Québec et contrairement à 2017, les municipalités doivent prendre des ententes particulières avec la Croix-Rouge pour assurer des services aux personnes sinistrées;

Qu’elle rappelle que les coûts d’hébergement, d’alimentation et de prise en charge de ces personnes représentent des dépenses et une pression logistique importante pour les municipalités sinistrées du Québec;

Qu’elle demande au gouvernement caquiste de prendre en charge l’entièreté des dépenses liées à la logistique de l’hébergement et de l’alimentation des personnes victimes des crues printanières de 2019. »

La députée de Vaudreuil se désole de constater que le gouvernement caquiste ait refusé de consentir à l’adoption de cette importante motion et s’inquiète des répercussions financières que devront assumer les villes.

Les sinistrés des inondations printanières vivent un stress immense depuis plusieurs semaines et malgré la bonne volonté du monde municipal, les contrecoups sont trop importants à assumer pour que ceux-ci se retrouvent seuls avec ce fardeau. À situations exceptionnelles, le gouvernement doit faire la seule chose qui s’impose et mettre en place des mesures exceptionnelles pour soutenir les municipalités et leurs citoyens sinistrés.

–Marie-Claude Nichols, députée de Vaudreuil et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’affaires municipales