Dépendance et surdose d'opioïdes - Lancement de deux initiatives complémentaires et annonce d'investissements importants
Retour aux communiqués
Communiqué de presse
25 juillet 2018

Dépendance et surdose d’opioïdes – Lancement de deux initiatives complémentaires et annonce d’investissements importants

Dépendance et surdose d'opioïdes - Lancement de deux initiatives complémentaires et annonce d'investissements importants

Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Inscrivez-vous à l’infolettre pour en apprendre plus sur le plan de l’équipe libérale

Dépendance et surdose d’opioïdes

QUÉBEC, le 25 juill. 2018 – Afin d’intensifier les efforts et d’agir de manière cohérente et concertée, le Gouvernement du Québec lance le Plan d’action interministériel en dépendance 2018-2028 : Prévenir, réduire et traiter les conséquences associées à la consommation de substances psychoactives, à la pratique de jeux de hasard et d’argent et à l’utilisation d’Internet (PAID) ainsi que la Stratégie nationale 2018‑2020 pour prévenir les surdoses d’opioïdes et y répondre.

La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, madame Lucie Charlebois, et le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, ont dévoilé aujourd’hui le contenu de ces deux initiatives complémentaires. Pour le déploiement conjoint du PAID et de la stratégie spécifique aux opioïdes, le Gouvernement du Québec octroie un financement annuel supplémentaire de 35 M$.

Citations :

Dans le contexte de la légalisation du cannabis par le gouvernement fédéral et de l’émergence des surdoses d’opioïdes au Canada, et de façon plus générale en Amérique du Nord, le lancement du PAID et de la Stratégie pour prévenir les surdoses d’opioïdes et y répondre confirme notre volonté de doter le Québec d’actions mobilisatrices pour répondre efficacement aux besoins de personnes ayant des profils multiples et parfois complexes. Notre plan d’action repose sur les plus récentes connaissances, de même que sur les actions les plus efficientes et prometteuses. Ces actions s’appuient sur l’expérience du réseau de la santé et des services sociaux, mais également sur celle de l’ensemble des réseaux partenaires de façon à mieux répondre aux besoins des personnes, dans une perspective de santé globale des individus et des communautés.

– Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie.

Parce que chaque vie compte, il est nécessaire de poursuivre et d’intensifier les efforts déjà amorcés au cours des dernières années. Par cette stratégie pour prévenir et répondre aux surdoses d’opioïdes, nous souhaitons agir auprès des personnes les plus vulnérables de la société, notamment en soutenant davantage les organismes communautaires, en élargissant l’approvisionnement en naloxone et en consolidant le traitement des dépendances liées aux opioïdes.

– Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux.

La collaboration étroite entre les différents ministères représente un élément-clé pour faire face à la menace que représentent les surdoses d’opioïdes au sein de notre société. Ensemble, nous devons agir de façon concertée en regroupant nos forces pour assurer le succès de la stratégie spécifique aux surdoses d’opioïdes et éviter des décès tragiques.

– Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal.

Faits saillants :

Plan d’action interministériel en dépendance 2018-2028

Le PAID s’avère un levier majeur pour soutenir davantage les consommateurs de substances psychoactives, les joueurs de jeux de hasard et d’argent, les utilisateurs d’Internet et leur entourage. En agissant sur le développement des capacités des personnes, sur les soins et services offerts, sur la bonification des connaissances ainsi que sur le développement des compétences cliniques, le PAID propose des moyens concrets pour rejoindre efficacement les personnes dans leurs milieux, faciliter leur cheminement de soins et de services et leur offrir les services requis, en temps opportun.

La mise en œuvre du plan d’action doit donner lieu à l’implantation de solutions adaptées, flexibles et variées qui permettent de répondre de manière optimale aux besoins des populations les plus à risque de vivre des conséquences néfastes ou qui présentent des besoins particuliers en matière de services. Ces populations plus vulnérables sont identifiées dans le plan d’action. Notons à titre d’exemple les femmes enceintes, les mères et les pères de jeunes enfants, les jeunes et les jeunes adultes.

Stratégie nationale 2018-2020 pour prévenir les surdoses d’opioïdes et y répondre

La stratégie relative aux surdoses d’opioïdes s’inscrit en continuité du PAID. Même si le Québec a été relativement épargné jusqu’à maintenant, comparativement aux autres provinces canadiennes, on dénombre, en 2016, 208 décès liés aux surdoses d’opioïdes. La situation est suffisamment préoccupante pour se mobiliser et préparer une réponse adéquate pour éviter les décès. Du montant de 35 M$ octroyé par le Gouvernement du Québec pour prévenir, réduire et traiter les conséquences associées à la consommation de substances psychoactives, un montant annuel de 15 M$ sera consacré, sur trois ans, à la mise en œuvre des activités de la Stratégie pour prévenir les surdoses d’opioïdes et y répondre, en plus de 8 M$ provenant du PAID pour les traitements de la dépendance aux opioïdes.

Lien connexe :

  • Pour consulter le Plan d’action interministériel en dépendance 2018-2028 ainsi que la Stratégie nationale 2018‑2020 pour prévenir les surdoses d’opioïdes et y répondre, visitez le www.msss.gouv.qc.ca/presse .

Vous aimerez lire aussi