Retour aux communiqués
Communiqué de presse
12 décembre 2019

Entente avec la Fédération des médecins spécialistes : la CAQ tente d’endormir la population


Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Abonnez-vous à l’infolettre pour rester informé

La création d’un Institut de la pertinence prévue dans la nouvelle entente entre la Coalition Avenir Québec (CAQ) et la Fédération des médecins spécialistes (FMSQ) n’est qu’un moyen de détourner l’attention de l’enjeu réel soit la rémunération des médecins. L’entente dévoilée aujourd’hui par le gouvernement et la FMSQ ne réduira pas de manière significative le revenu des médecins ce à quoi s’était pourtant engagé le premier ministre François Legault.

En campagne électorale, M. Legault s’était engagé à déchirer l’entente existante avec la FMSQ. Une fois au pouvoir, il a bien réalisé que ce n’était pas possible. Il s’est alors engagé à réduire de 1 G$ par année, la masse salariale des spécialistes. L’entente divulguée aujourd’hui est bien loin de cet objectif avec 1,6 G$ sur 5 ans.

À défaut de respecter son engagement le gouvernement a cherché un moyen de dévier l’attention en soumettant l’idée d’un Institut de la pertinence. Une proposition qui ne touche en rien à la rémunération des médecins. Il reste également à voir comment s’articulera cet institut.

J’affirme, sans la moindre hésitation, que l’an prochain aucun médecin spécialiste ne verra son salaire diminuer. C’est une victoire sur toute la ligne de la FMSQ. Le président du Conseil du Trésor, M. Christian Dubé, prétend que les médecins gagneront moins. Peut-il m’expliquer comment en optimisant les services un médecin gagnera moins si les tarifs accordés ne baissent pas ? C’est impossible. Pour cacher son incapacité à négocier une rémunération à la baisse pour les médecins, le gouvernement a cherché à endormir la population en balançant une série de chiffres à laquelle personne ne comprend rien et en brandissant l’idée d’un institut de la pertinence. Une belle opération de relations publiques. 

– Gaétan Barrette, porte-parole libéral des dossiers liés au Conseil du Trésor.