Soutien aux exportations - Québec et Ottawa accordent plus de 17,9 M$ pour accroître les activités d'exportation des entreprises québécoises
Retour aux communiqués
Annonce gouvernementale
06 août 2018

Québec et Ottawa accordent plus de 17,9 M$ pour accroître les activités d’exportation des entreprises québécoises

Soutien aux exportations - Québec et Ottawa accordent plus de 17,9 M$ pour accroître les activités d'exportation des entreprises québécoises

Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Inscrivez-vous à l’infolettre si vous soutenez l’équipe libérale

Soutien aux exportations

QUÉBEC, le 6 août 2018 – Les gouvernements du Québec et du Canada renouvellent, à hauteur de 17 945 330 $, leurs contributions financières pour les trois prochaines années à la majorité des organismes régionaux de promotion des exportations (ORPEX) afin qu’ils continuent d’aider les entreprises de leur région respective à réaliser des démarches d’exportation et à mieux se préparer pour commercialiser leurs produits et services sur les marchés hors Québec.

La vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, et le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec, l’honorable Navdeep Bains, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

Le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI) accorde des contributions financières non remboursables totalisant 7 020 000 $ par l’entremise du Programme Exportation (PEX). Pour sa part, Développement économique Canadapour les régions du Québec (DEC) verse 8 095 980 $ aux ORPEX afin de soutenir leurs activités, en plus d’une enveloppe spéciale de 2 829 350 $ permettant d’appuyer et d’encadrer des projets d’innovation de PME en croissance, pour un montant total de 10 925 330 $ en contributions financières non remboursables.

Les ORPEX aident notamment les entreprises :

  • à élaborer un plan d’affaires international;
  • à obtenir de l’information sur l’exportation;
  • à organiser leurs actions pour percer les marchés extérieurs;
  • à recevoir un diagnostic sur leur capacité à exporter;
  • à connaître les possibilités de financement pour leurs projets d’exportation;
  • à acquérir une formation spécialisée.

Citations 

Depuis plusieurs années, le MESI peut compter sur l’appui des ORPEX, un réseau d’organismes partenaires qui offrent un service régional de soutien aux entreprises souhaitant conquérir de nouveaux marchés. Afin de stimuler l’exportation, il est essentiel de sensibiliser davantage les PME quant aux retombées potentielles qu’offrent les marchés extérieurs. En exportant leurs biens et services, elles font connaître leur savoir-faire et leur talent à l’international, multipliant ainsi les occasions d’affaires prometteuses. Favoriser les projets d’exportation s’inscrit dans la vision économique que nous avons pour tout le Québec. D’ailleurs, cela fait partie des objectifs de la Stratégie québécoise de l’exportation 2016‑2020, laquelle vise à aider nos entreprises à faire leur marque dans un marché mondial très compétitif.

– Dominique Anglade, vice‑première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

DEC est fier de financer les ORPEX depuis leur création en 1990. Ces organismes uniques au Québec contribuent non seulement à l’atteinte des cibles de DEC pour la commercialisation et le positionnement des entreprises à l’échelle mondiale, mais aussi à l’augmentation prévue de 30 % des exportations canadiennes d’ici 2025, un objectif ambitieux que s’est fixé le gouvernement du Canada. En mettant l’accent sur l’importance de l’innovation, ce financement renouvelé donnera aux entreprises québécoises des outils pour se positionner avantageusement au sein d’un écosystème global hautement concurrentiel.

– L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de DEC

Faits saillants :

  • Les ORPEX appuient les bureaux régionaux du MESI et Export Québec dans la sensibilisation, la formation et la préparation des entreprises de leur région à l’exportation. Chaque organisme a pour rôle de contribuer à l’atteinte des mesures 2 et 7 de la Stratégie québécoise de l’exportation 2016-2020, soit Mieux orienter la stratégie d’exportation des entreprises et Préparer et diffuser des formations en développement de marchés, en logistique et en marketing. Ils font également la promotion de l’exportation auprès des entreprises.
  • Le gouvernement du Québec a lancé la Stratégie québécoise de l’exportation 2016‑2020, laquelle est dotée d’une enveloppe de 536,8 millions de dollars, avec pour objectif d’accompagner 4 000 entreprises dans leurs démarches d’exportation.
  • Le PEX a notamment pour objectifs de sensibiliser les entreprises québécoises au potentiel de croissance que représentent les exportations et, par la suite, de les soutenir dans la conquête et la diversification des marchés extérieurs.
  • DEC est l’un des six organismes de développement régional sous la responsabilité du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains.
  • L’année 2018 marque le 50e anniversaire du développement économique régional fédéral au Québec : un demi-siècle d’actions concrètes consacrées à l’essor des régions et des entreprises d’ici.

Vous aimerez lire aussi