Retour aux communiqués
Annonce gouvernementale
11 décembre 2017

Investissement de près de 760 000 $ en Mauricie – Estampage J.P.L. limitée met à l’essai deux nouveaux produits innovants


Le gouvernement du Québec a accordé, par l’entremise du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, une contribution financière de 246 810 $ à l’entreprise manufacturière Estampage J.P.L. limitée pour soutenir la réalisation d’un projet de recherche et de développement évalué à près de 760 000 $, qui créera cinq emplois dans la région de la Mauricie.

De plus, soulignons que le gouvernement du Canada, par le biais du Conseil national de recherches du Canada, attribue une aide financière de 50 000 $ à l’entreprise pour appuyer la concrétisation de son projet.

L’initiative vise la conception et la mise à l’essai de deux modèles de capots d’étanchéité estampés destinés aux cuves d’électrolyse dans le secteur de la production d’aluminium primaire. Ceux-ci faciliteront la tâche des opérateurs, tout en ayant une durée de vie et une étanchéité accrues. Les résultats de la recherche permettront également d’entreprendre, avec le client, des projets visant la réduction de la perte de chaleur.

Le député de Champlain, M. Pierre Michel Auger, en a fait l’annonce aujourd’hui, au nom du ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, M. Stéphane Billette.

Citations :

Estampage J.P.L. limitée est une entreprise clé de notre région, qui détient une expertise québécoise unique dans la fabrication de capots d’étanchéité en aluminium recyclable. Nous sommes donc fiers de la soutenir dans son projet novateur, qui renforcera assurément la performance du secteur québécois de la production d’aluminium primaire.

Pierre Michel Auger, député de Champlain

Cette entreprise manufacturière dynamique de la Mauricie ne manque pas d’idées lorsqu’il s’agit d’innover. C’est donc avec enthousiasme que nous l’appuyons dans ses activités de recherche et de développement, qui contribueront à diversifier et à faire croître l’économie de notre région.

Julie Boulet, ministre du Tourisme, ministre responsable de la région de la Mauricie et députée de Laviolette

L’initiative proposée par Estampage J.P.L. limitée permet non seulement de stimuler l’économie régionale, mais aussi de contribuer à la compétitivité du secteur québécois de l’aluminium. À ce titre, elle rejoint d’ailleurs l’un des objectifs de la Stratégie québécoise de développement de l’aluminium, lancée en 2015 par notre gouvernement, qui vise à favoriser l’essor de cette filière industrielle au Québec et son rayonnement à l’international.

Stéphane Billette, ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional

« Le gouvernement du Canada appuie la science, la technologie et la croissance des entreprises canadiennes innovatrices. Comme beaucoup de petites et moyennes entreprises québécoises, Estampage J.P.L. limitée exerce des activités très novatrices. Les PME sont essentielles à l’économie canadienne et notre gouvernement continuera de mettre en place les outils dont elles ont besoin pour croître, créer des emplois et assurer leur prospérité à long terme. »

L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique

Faits saillants :

  • Fondée en 1987, l’entreprise Estampage J.P.L. limitée se spécialise notamment dans la conception et la fabrication de capots d’étanchéité estampés en aluminium recyclable destinés aux cuves d’électrolyse dans le secteur de la production d’aluminium primaire.
  • Le Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie permet notamment de soutenir la création, le démarrage et la croissance d’entreprises performantes et innovantes, en plus d’appuyer des projets de développement de nouveaux produits ou procédés.
  • La Stratégie québécoise de développement de l’aluminium 2015‑2025 s’articule autour de trois axes, qui consistent à mettre en place un environnement favorable à la transformation de l’aluminium, à renforcer l’ensemble de la filière québécoise et à assurer la compétitivité des entreprises de l’industrie. Le Québec est le premier État à mettre en place une stratégie complète visant la croissance et le rayonnement de tous les maillons de la chaîne de valeur de l’aluminium.

Vous aimerez lire aussi