Retour aux communiqués
Annonce gouvernementale
26 March 2018

Le Gouvernement du Québec dévoile un plan majeur d’investissement de 280 M$ pour la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire


Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Inscrivez-vous à l'infolettre si vous êtes d’accord

280 M$ pour la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire

SEPT-ÎLES, QC, le 26 mars 2018 – Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Pierre Moreau, a annoncé aujourd’hui un plan majeur d’investissement de 280 millions de dollars pour le développement des installations de la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire (SFP Pointe-Noire) à Sept-Îles. Le Gouvernement du Québec y contribuera à hauteur de 30 millions de dollars cette année. Cet investissement permettra de répondre aux besoins grandissants des sociétés minières qui souhaitent accéder au site de Pointe-Noire dans le but d’expédier leur minerai par bateau à moindre coût.

Moreau a procédé à cette annonce en compagnie de Pierre Arcand, président du Conseil du trésor et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, et de Jean D’Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent.

Plus précisément, le plan prévoit des investissements, à partir de 2018, de 30 millions de dollars du Gouvernement du Québec. Ce montant vise d’abord à assurer la connexion de l’ensemble des infrastructures de transbordement de la SFP Pointe-Noire au nouveau quai de l’Administration portuaire de Sept-Îles (APSI). L’enveloppe permettra aussi d’assurer la protection de l’environnement, de concert avec le développement du site.

Les sociétés minières, utilisatrices des infrastructures de la SFP Pointe-Noire, apporteront leur contribution au montage financier du plan d’investissement totalisant 280 millions de dollars. Le Gouvernement du Québec a également sollicité une contribution du Gouvernement du Canada pour ce plan afin de soutenir le développement de Pointe-Noire, partie intégrante du corridor commercial de l’est du Canada.

Nouveau convoyeur

Le ministre Pierre Moreau a également procédé à l’inauguration officielle du nouveau convoyeur de la SFP Pointe-Noire, achevé au cours des derniers jours au coût de 15 millions de dollars. Il permettra d’acheminer le minerai en provenance de la mine du lac Bloom au nouveau quai multiusager de l’APSI, pour chargement.

Avancées dans le dossier de Mine Arnaud

M. Moreau a de plus confirmé deux avancées importantes dans le dossier de Mine Arnaud. Une entente a été conclue entre la SFP Pointe-Noire et Mine Arnaud afin de réserver à cette dernière un accès aux installations de Pointe-Noire qui permettront le transbordement du minerai d’apatite, une fois la mine en activité.

Le ministre a aussi annoncé un financement gouvernemental de 2,5 millions de dollars pour permettre à Mine Arnaud deréaliser des tests permettant de démontrer la qualité du minerai. Ces tests viendront soutenir la recherche d’investisseurs.

Citations

Avec ce plan d’investissement, le Gouvernement du Québec se positionne de manière stratégique afin d’assurer le développement économique optimal de Sept-Îles, de la Côte-Nord et de tout le Québec. Dans son ensemble, ce plan nous permettra d’actualiser les installations de Pointe-Noire, de manière à répondre adéquatement aux besoins de l’industrie minière, tout en assurant des bénéfices pour les Nord-Côtiers et tous les Québécois. Il nous permettra ainsi de faire un pas vers la réalisation du Plan Nord et pour le développement nordique durable du Québec.

– Pierre Moreau, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord

 Les annonces d’aujourd’hui marquent une étape majeure pour Sept-Îles et la Côte-Nord. Le ralentissement économique est manifestement chose du passé. Les choix du gouvernement ont apporté des bénéfices rapides et majeurs à la région, sans compter que la structure de la SFP Pointe-Noire, basée sur une approche multiusager, assure l’optimisation des opérations sur le site.

– Pierre Arcand, président du Conseil du trésor et ministre responsable de la région de la Côte-Nord

La SFP Pointe-Noire est un exemple concret de la complémentarité entre le Plan Nord et la Stratégie maritime. La croissance des activités à Pointe-Noire fera augmenter de manière importante le trafic maritime sur le Saint-Laurent. Le site peut en effet accueillir les plus grands vraquiers, ou encore les plus petits navires qui se rendront ailleurs au Québec ou aux Grands Lacs.

– Jean D’Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent 

Faits saillants

  • Dans un contexte de relance marquée, le plan d’investissement de 280 millions de dollars permettra notamment :
    • d’assurer le respect des normes environnementales;
    • de moderniser les infrastructures de la cour Wabush;
    • de mettre en place les équipements nécessaires aux déchargements des trains;
    • d’augmenter la capacité des convoyeurs;
    • d’améliorer l’interconnexion des infrastructures;
    • d’optimiser l’accès aux quais.
  • Le volume d’expédition de la SFP Pointe-Noire était de 1 million de tonnes de minerai en 2017 et il passera à près de 10 millions de tonnes en 2018. L’objectif est de pouvoir transborder plus de 40 millions de tonnes de minerai d’ici à 2024.
  • La SFP Pointe-Noire comptera près de 150 employés au plus fort de ses opérations en 2018. Des centaines de postes sont actuellement occupés au sein des sociétés minières partenaires. D’autres projets en développement soutiendront la création de plusieurs centaines d’emplois supplémentaires au cours des prochaines années.

À propos du Plan Nord

Le Plan Nord a pour but de mettre en valeur le potentiel minier, forestier, énergétique, social, culturel et touristique du territoire québécois situé au nord du 49e parallèle. Il crée des emplois et de la richesse tant pour les communautés nordiques que pour l’ensemble des Québécois, dans le respect des populations du Nord et de l’environnement. En harmonisant les aspects économiques, sociaux et environnementaux sur lesquels repose le Plan Nord, le Gouvernement du Québec souhaite en faire une référence en matière de développement nordique responsable et durable et un projet rassembleur pour la société québécoise. La Société du Plan Nord est l’organisme responsable de sa mise en œuvre.

Liens connexes :

Vous aimerez lire aussi