Retour aux communiqués
Communiqué de presse
29 avril 2021

La CAQ abandonne la région des Laurentides en matière de santé


Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Abonnez-vous à l’infolettre si vous soutenez l’équipe libérale

Dans le cadre de l’étude des crédits budgétaires, la porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé, Mme Marie Montpetit, a porté la voix de citoyens des Laurentides et a questionné le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Christian Dubé, sur les impacts qui découlent du sous-financement en santé de la région des Laurentides.

La Coalition Santé Laurentides (CSL) a porté plusieurs problèmes à notre attention auxquels font face les citoyennes et citoyens de la région des Laurentides quant à l’accès aux soins de santé. En effet, plusieurs Laurentiens ont uni leurs voix, dimanche dernier, afin de décrier, notamment, le sous-financement de la région, ainsi que les retards accumulés quant au projet de l’hôpital de Saint-Jérôme. Les gens des Laurentides méritent d’avoir l’accès à des soins de santé de proximité complets et adéquats, et c’est en ce sens que j’ai porté leurs voix auprès du ministre caquiste de la Santé afin qu’il s’engage à mieux financer les soins de la région et à respecter les échéanciers prévus pour livrer le projet de l’hôpital régional de Saint-Jérôme. Non seulement le ministre Christian Dubé a été incapable de confirmer qu’il respecterait les échéanciers mais il a été incapable d’indiquer en quelle année les travaux débuteront et quand le projet sera terminé. C’est déplorable de voir que malgré 10 élus caquistes dans la région des Laurentides, la CAQ ne reconnaît pas les problèmes sur le terrain, ne semble pas avoir de vision pour la région et ne met pas toutes les énergies possibles pour passer à l’action et répondre aux besoins des citoyens. Nous avons d’ailleurs tous constaté que Youri Chassin, député de Saint-Jérôme, s’est retiré comme membre de la CSL la veille du lancement officiel. J’imagine que les reculs de son gouvernement, à l’égard des promesses faites à la région des Laurentides en matière de santé, l’ont poussé vers la sortie, mais c’est quand même gênant.

– Mme Marie Montpetit, députée de Maurice-Richard et porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé.