Retour aux communiqués
Communiqué de presse
02 février 2018

Nouvelle carte électorale 2018 – Julie Boulet représentera le Parti libéral du Québec dans Laviolette-Saint-Maurice


Québec, le 2 février 2018. – Le choix de fusionner les circonscriptions de Laviolette et de Saint-Maurice dans la nouvelle carte électorale a été décidé par la Commission de la représentation électorale (CRÉ). Une décision que nous jugeons encore regrettable aujourd’hui. Le Parti libéral du Québec (PLQ) annonce que Julie Boulet sera la candidate libérale dans la nouvelle circonscription de Laviolette–Saint-Maurice aux élections générales de 2018.

Comme nous l’avons dit à plusieurs reprises, nous sommes très déçus de la décision de fusionner deux comtés en Mauricie. Néanmoins, cette situation exceptionnelle impose au PLQ de faire un choix difficile d’ici les prochaines élections générales. Je tiens à saluer le travail de Pierre Giguère et de Julie Boulet, deux députés de terrain qui ont toujours défendu et porté les priorités et les préoccupations des citoyennes et des citoyens de leur circonscription. Ils font partie d’une équipe forte et diversifiée qui contribue chaque jour à rendre leur région plus innovante et prospère.

– Philippe Couillard

Julie Boulet cumule plusieurs années d’implication et de service aux citoyens à titre de députée et de ministre responsable de la région de la Mauricie. Elle a grandement contribué à l’avancement et au développement de sa région.

Depuis le début de son mandat, le député Pierre Giguère a toujours été fidèle à ses engagements et a travaillé sans relâche pour les citoyens de Saint-Maurice. Ceux-ci peuvent compter sur lui ainsi que sur l’ensemble de l’équipe libérale de la région de la Mauricie pour continuer à les servir jusqu’aux élections générales de l’automne prochain.

Depuis le début du processus de refonte de la carte électorale, le PLQ a toujours prôné le principe de respect des communautés naturelles établies dans son ensemble afin de s’assurer que les électeurs de la Mauricie puissent garder leur pleine représentativité à Québec. D’ailleurs, le PLQ a été le seul parti politique à avoir participé activement à toutes les audiences publiques de la CRÉ pour défendre ce principe.