Retour aux communiqués
Communiqué de presse
17 mars 2021

Le PLQ demande au gouvernement caquiste de reconnaître les maladies liées à l’usage des pesticides à titre de maladies professionnelles


Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Inscrivez-vous à l’infolettre si vous êtes d'accord

La cheffe de l’opposition officielle et porte-parole responsable de la Charte des régions, madame Dominique Anglade, interpelle le premier ministre François Legault en lui demandant de reconnaître les maladies liées à l’usage des pesticides à titre de maladies professionnelles dans le cadre de l’étude du projet de loi 59 : Loi modernisant le régime de santé et de sécurité du travail.

Reconnaître les maladies liées à l’usage des pesticides, tels que le Parkinson, à titre de maladies professionnelles, c’est avant tout démontrer de l’empathie et de la compassion. Le ministre du Travail, Jean Boulet, s’était montré ouvert à la reconnaissance de ces maladies et le ministre de l’Agriculture, André Lamontagne, se disait sensible à la santé de nos agriculteurs. Comment expliquer que nous ne retrouvons pas ces maladies dans la forme actuelle du projet de loi 59 ? Nous saluons l’engagement du gouvernement Legault de répondre cela, mais il faut maintenant passer à l’action.

– Dominique Anglade, cheffe de l’opposition officielle et porte-parole responsable de la Charte des régions.

Concrètement, le projet de loi 59 : Loi modernisant le régime de santé et de sécurité du travail permettrait de réviser la Loi sur les accidents de travail afin de permettre l’admissibilité des maladies liées à l’usage des pesticides comme maladies professionnelles.