Retour aux communiqués
Communiqué de presse
11 février 2021

Le Parti libéral du Québec demande des auditions publiques et un plan de sortie de crise pour le milieu culturel


La pandémie a des effets majeurs sur de nombreux secteurs économiques. Le secteur culturel est l’un des plus touchés par la pandémie et les perspectives de reprise évoquent de l’inquiétude dans le milieu. Selon Statistique Canada, un travailleur culturel sur quatre, soit 25,4 %, a perdu son emploi en raison de la crise. On parle de près de 115 000 personnes au Canada. De plus, le nombre d’heures travaillées en 2020 dans les secteurs des arts, du divertissement, des loisirs et des arts vivants a chuté drastiquement.

Dans ces circonstances, la porte-parole de l’opposition officielle en matière de Culture et de Communications, Madame Christine St-Pierre, a transmis une proposition de mandat d’initiative à la Commission de la culture et des communications, afin d’entendre les principaux regroupements du milieu culturel et de proposer un plan de sortie de crise.

Malgré la situation préoccupante, le gouvernement caquiste et la ministre Nathalie Roy sont peu bavards actuellement sur la sortie de crise pour le milieu culturel. Il y a eu des annonces de mesures de soutien, mais celles-ci sont à court terme et peu adaptées aux réalités des créateurs, particulièrement pour les arts vivants. D’ici quelques semaines, cela fera un an que les activités culturelles sont stoppées ou ralenties à travers la province. Le temps est grandement venu de planifier les prochains mois. Il importe de nous consacrer dès maintenant à cet enjeu afin de préserver l’expertise du secteur de la culture et de favoriser, dès que ce sera possible, une reprise forte des activités. Nous espérons que les députés caquistes qui siègent à la commission accepteront notre demande.

– Christine St-Pierre, députée de L’Acadie et porte-parole de l’opposition officielle en matière de Culture et de Communications

Vous aimerez lire aussi