Retour aux communiqués
Communiqué de presse
03 mai 2019

Marie-Ève Proulx n’a pas le leadership nécessaire pour défendre nos régions


Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Abonnez-vous à l’infolettre pour rester informé

Aujourd’hui, le député de Nelligan et porte-parole de l’opposition officielle en matière de PME et d’innovation, monsieur Monsef Derraji, a interpellé la ministre déléguée au Développement économique régional, madame Marie-Ève Proulx, sur le manque de leadership en matière de vitalité économique régionale de la Coalition avenir Québec.

Alors que François Legault nous promettait en campagne électorale d’être le grand défenseur des régions du Québec, force est de constater que depuis l’élection de son gouvernement, c’est tout le contraire. Les régions sont les grandes oubliées du gouvernement caquiste et la ministre responsable du dossier, Marie-Eve Proulx, les laisse tomber.

Que ce soit en matière d’accessibilité aux soins de santé, en matière d’éducation, d’innovation ou d’aide aux entreprises régionales, la ministre n’a ni plan ni vision. Le député de Nelligan en a eu la preuve aujourd’hui.

La ministre Marie-Eve Proulx n’a pas le leadership nécessaire pour défendre les régions du Québec. Elle fonce sans plan ni vision claire, en plus de prioriser certaines régions au détriment des autres. Nos régions ont besoin d’une ministre forte pour les défendre. Je me demande s’il y a quelqu’un autour de la table du Conseil des ministres qui défend réellement nos régions, si précieuses.

Monsef Derraji, député de Nelligan, porte-parole de l’opposition officielle en matière de PME et d’innovation