Retour aux communiqués
Communiqué de presse
03 novembre 2017

Les ministres Heurtel et Blais en tournée dans Chaudière-Appalaches


Le coup d’envoi de la tournée gouvernementale visant à trouver des solutions concrètes et durables pour améliorer l’accès à l’emploi des personnes immigrantes et de la diversité a eu lieu aujourd’hui dans Chaudière-Appalaches. Le ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion et député de Viau, M. David Heurtel, le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. François Blais, la ministre du Travail, ministre responsable de la région de Chaudière-Appalaches et députée de Bellechasse, Mme Dominique Vien, et le député de Beauce-Sud, M. Paul Busque, ont eu l’occasion de rencontrer plusieurs représentants d’organismes à vocation économique et communautaire ainsi que des entreprises de la région afin discuter de la rareté de main-d’œuvre, une situation qui est vécue partout au Québec.

Les ministres ont entamé la tournée par une rencontre-déjeuner avec la communauté d’affaires qui s’est tenue au Centre des congrès Le Georgesville. Au cours de la journée, les ministres ont visité des entreprises – OFI Machinerie, Rotobec et Exceldor -, et se sont entretenus avec la Commission régionale des partenaires du marché du travail, puis avec les représentants de la Chambre de commerce de Bellechasse-Etchemin.

Rappelons que les activités en cours mèneront à la tenue du forum sur la valorisation de la diversité et la lutte contre la discrimination, en décembre prochain. La tournée des régions des ministres permettra de nourrir les discussions du forum, dont l’objectif est d’apporter des solutions concrètes aux enjeux liés à l’emploi, la formation, la francisation et la lutte contre la discrimination afin de favoriser la pleine participation à la société québécoise des personnes immigrantes et de la diversité.

Cette tournée permettra également de revenir sur les actions mises en œuvre à la suite du Rendez-vous national sur la main-d’œuvre qui s’est tenu en février dernier ainsi que de consulter des partenaires du marché du travail sur la Stratégie nationale sur la main‑d’œuvre qui est en cours d’élaboration. Rappelons que les conseils régionaux des partenaires du marché du travail sont les principaux lieux de concertation régionale permettant d’identifier les enjeux relatifs au marché du travail régional et les pistes de solutions pour y répondre.

Citations :

La valorisation et l’épanouissement de la population, de toute origine, passent par l’emploi. C’est pourquoi notre démarche est axée sur la recherche de solutions concrètes, basées sur les meilleures pratiques, adaptées aux réalités sur le terrain, notamment aux réalités régionales. Nous avons rencontré dans la région des personnes qui ont partagé des histoires à succès, des bons coups en lien avec la contribution de l’immigration et de la diversité aux enjeux de développement économique. Ensemble, faisons avancer le Québec !

David Heurtel, ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion et député de Viau

Le portrait de l’emploi et les enjeux auxquels les intervenants du marché du travail font face varient grandement d’une région à l’autre. Le Rendez-vous national sur la main‑d’œuvre qui s’est tenu en février dernier nous a permis d’échanger et d’élaborer des mesures visant à mieux former et préparer la main-d’œuvre afin de répondre aux besoins du marché du travail actuels et futurs. Les propos recueillis aujourd’hui nous permettront d’alimenter davantage les travaux en cours et de proposer des actions concrètes et axées sur les besoins réels des milieux.

François Blais, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale

Notre région est très dynamique sur le plan économique et les besoins en main-d’œuvre se font ressentir vivement. En plus de contribuer au développement économique, les personnes immigrantes arrivent avec un bagage qui peut être profitable dans plusieurs autres domaines de la vie collective. C’est pour cela que de nombreux partenaires travaillent ensemble pour faciliter l’accueil et l’établissement durable des personnes immigrantes dans notre région.

Dominique Vien, ministre responsable du Travail, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et députée de Bellechasse

Avec la situation de pénurie de main-d’œuvre que vivent plusieurs régions du Québec, dont particulièrement la Beauce, je me réjouis que la tournée soit lancée ici dans Chaudière-Appalaches. Aujourd’hui, le gouvernement vient réaffirmer son intention de soutenir adéquatement nos entreprises et nos partenaires socioéconomiques afin de relever cet important défi de société. La somme de nos initiatives en matière d’emploi, de formation, d’immigration et d’inclusion sociale fera la différence pour assurer la prospérité économique du Québec.

Paul Busque, député de Beauce-Sud

Faits saillants :

  • La région de Chaudière-Appalaches compte 7 315 personnes immigrantes, soit 1,8 % de la population de la région.
  • Les principaux pays d’origine des personnes immigrantes de Chaudière-Appalaches sont la France (22,6 %), les États-Unis (11,8 %), la Chine (6,6 %), la Colombie (4,9 %) et Haïti (4,6 %).
  • Selon Perspectives d’emploi, horizon 2019, la région aura 39 100 postes à combler, dont 13,0 % seront issus de la croissance économique et 87,0 % de la demande de remplacement.
  • Au 31 décembre 2016, la région comptait 1 355 travailleurs étrangers temporaires et 1 025 étudiants étrangers.
  • Pour l’année 2016-2017, le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion a investi 375 443 $ dans la région de Chaudière-Appalaches pour les services d’accueil, la francisation et l’intégration des personnes immigrantes.