Mise à jour économique de la CAQ
Retour aux communiqués
Communiqué de presse
07 novembre 2019

Mise à jour économique : L’économie « gonflée à bloc » promise par Legault se dégonfle

Mise à jour économique de la CAQ

Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Abonnez-vous à l’infolettre pour rester informé

Le gouvernement de François Legault promettait une accélération de la croissance économique du Québec alors que c’est plutôt un ralentissement économique que le ministre des Finances, Éric Girard, annonce aujourd’hui.

Pourtant un peu plus tôt, cette semaine, M. Girard a mentionné « Il semble qu’on anticipe une réaccélération de l’économie en 2020 après un ralentissement en 2019. » C’est plutôt le scénario contraire auquel nous assistons.

Depuis que la CAQ est au pouvoir, nous constatons une décélération des investissements en entreprises, signe d’une diminution de la confiance des investisseurs. Le gouvernement prévoit également un ralentissement des exportations.

Une surprise de cette mise à jour économique est la hausse de l’inflation anticipée à 2,2 %. Cette prévision est d’autant plus étonnante, alors que le projet de loi, visant à simplifier le processus d’établissement des tarifs de distribution d’électricité (PL 34), présenté par le gouvernement repose sur un taux d’inflation à 1,7 %. Les experts évaluaient le coût à 500 M$, nous avons aujourd’hui la confirmation que ce sera davantage.

D’un côté, le gouvernement se vante de redonner de l’argent aux familles alors que de l’autre, il augmentera les tarifs d’hydroélectricité.

Le ministre des Ressources naturelles est le grand perdant dans cette mise à jour, car il devient de plus en plus difficile de défendre le projet de loi 34.

Les grands oubliés

  • Rien aujourd’hui pour les infirmières épuisées (projets-ratio)
  • Rien pour les personnes âgées et les personnes seules
  • Rien pour l’éducation qui devait être la grande priorité du gouvernement
  • Rien de plus pour les familles d’enfants handicapés à qui l’on a promis de diminuer l’écart des allocations avec les familles d’accueil
  • Rien pour les suites du rapport Viens
  • Rien pour le transport en commun alors que nous demandions le transport collectif gratuit pour les étudiants et les aînés
  • Rien de prévu pour la taxation des géants du web
  • Rien de nouveau pour la culture

Les promesses d’une économie en forte croissance ne se retrouvent pas dans cette mise à jour. Ce n’est pas pour rien que la CAQ n’envisage pas de baisses d’impôt avant 2024. Clairement, un ralentissement économique se prépare bien que le ministre des Finances ait tenté de le nier. C’est une mise à jour économique qui fait plusieurs déçus, pensons notamment à nos infirmières à bout de souffle et pour lesquelles une solution évidente existe : la mise en place des projets-ratio.

– Carlos J. Leitão, député de Robert-Baldwin et porte-parole libéral en matière de finances