Retour aux communiqués
Communiqué de presse
11 novembre 2020

Mise à jour économique – L’opposition officielle demande un plan de relance économique moderne, vert et tourné vers l’avenir


https://twitter.com/AvecAndreFortin/status/1326624563535486977

Le gouvernement de François Legault a haussé les attentes sur sa mise à jour économique prévue le 12 novembre prochain. Nous nous attendons à ce que la CAQ ait les yeux rivés sur le long terme avec son plan de relance économique.

Voici nos demandes :

  • Financement des projets-ratios afin de réduire le nombre de patients pris en charge par chaque professionnel en soins ;
  • Mise en place d’un programme d’accès public universel à la psychothérapie pour les jeunes et les moins jeunes ;
  • Meilleure prévisibilité pour les entrepreneurs :
    • Aide directe pour les entreprises toujours fermées ;
    • Aide directe pour les entreprises en zones jaune et orange qui voient leur achalandage diminué en raison des mesures visant à réduire les risques de transmission du virus ;
    • Accessibilité des aides directes en simplifiant l’accès aux programmes ;
    • Repenser aux politiques d’approvisionnement.
  • Relance progressiste et verte :
    • Pour stimuler la relance, une action qui vise à aider les entrepreneurs et qui se base sur une approche de développement durable. Ceci prend en compte les risques liés aux enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernances susceptibles d’avoir une incidence notable sur un investissement.
  • Mesures d’accélération des infrastructures :
    • Modernisation des systèmes de ventilation dans les écoles du Québec ;
    • Favoriser les infrastructures pour accompagner les entreprises dans le branchement d’internet haute vitesse pour l’ensemble du territoire québécois ;
  • La forêt, notre secteur d’avenir :
    • Hausse graduelle, mais forte des budgets en travaux sylvicoles afin de réduire les GES par l’absorption de COet d’assurer la croissance du secteur forestier ;
    • Soutien à la transformation des usines dans les secteurs forestiers ;
    • Soutien à la mise en valeur des résidus ;
    • Proposer un pourcentage d’obligation d’utilisation du bois dans la construction institutionnelle et commerciale.
  • Taxer les géants du Web (GAFAM).

Pour le Parti libéral du Québec, la relance et la construction de notre économie doivent commencer maintenant. Au-delà des montants qui seront investis, c’est la vision du gouvernement Legault qui va déterminer la valeur de cette mise à jour économique. À titre de cheffe de l’opposition officielle et de porte-parole responsable de la Charte des régions, je m’attends à ce que le gouvernement nous présente un plan qui va mieux reconstruire les failles et les inégalités qu’a fait surgir la pandémie. Partout sur la planète, les gouvernements misent sur une relance économique plus moderne, plus verte et tournée vers l’avenir. Les Québécoises et les Québécois veulent un gouvernement qui sait transformer les risques en opportunités de développement économique et créer les emplois de demain. François Legault se doit mettre en place un véritable plan de relance à long terme pour répondre aux défis du 21e siècle.

Dominique Anglade, Cheffe de l’opposition officielle et porte-parole responsable de la Charte des régions

La mise à jour économique actuelle est l’occasion, pour le ministre des Finances, de rattraper son budget devenu caduc 3 jours après son dépôt en mars dernier et de répondre aux besoins engendrés par la crise sociale, sanitaire et économique vécue par l’ensemble des Québécoises et des Québécois. Nos demandes répondent à des préoccupations légitimes, provenant notamment, des travailleurs de la santé, des parents, des entrepreneurs et des gens qui habitent en régions.

André Fortin, porte-parole de l’opposition officielle en matière de finances publiques et Leader parlementaire de l’opposition officielle

Le gouvernement caquiste a l’occasion de nous proposer un plan de relance économique vert, durable et moderne. Avec la situation actuelle, il est temps d’innover et de mettre en place tous les programmes de support économique adaptés et prévisibles pour la situation économique actuelle. Le gouvernement de François Legault n’a aucune marge de manœuvre. Il en va de l’avenir du Québec.

Carlos J. Leitão, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’économie

L’ensemble de nos entrepreneurs sont en mode survie. La CAQ doit arrêter de proposer des prêts, mais plutôt penser à des aides directes. Autant pour les entreprises qui sont fermées en raison des restrictions gouvernementales que celles qui sont ouvertes considérant qu’on demande à la population de réduire au maximum ses déplacements pour diminuer les risques de transmission. En plus d’être bonifiée, l’aide doit être accessible et simplifiée.

Monsef Derraji, porte-parole de l’opposition officielle en matière de PME et d’innovation