Retour aux communiqués
Communiqué de presse
11 janvier 2021

Pour l’utilisation de tests rapides et un dépistage massif de la COVID-19 dans nos milieux demeurant ouverts


Alors que plus de 600 000 enfants retournent en classe ce matin, la cheffe de l’opposition officielle et porte-parole responsable de la Charte des régions, madame Dominique Anglade, demande au premier ministre Legault de mettre en place rapidement une stratégie de dépistage massif comprenant l’utilisation de tests rapides dans les milieux demeurant ouverts (le manufacturier, la construction et les écoles) tout en n’oubliant pas les Québécois les plus vulnérables comme les personnes en situation d’itinérance.

Pendant que les Québécoises et les Québécois respectent le couvre-feu et collaborent en respectant les mesures additionnelles pour protéger notre réseau de la santé et sauver des vies, il est impératif de se rappeler que toute stratégie gagnante en santé publique doit aussi prendre en considération les lieux d’éclosions. Ainsi, il est irréel de penser que le couvre-feu est l’une des seules solutions pour juguler la transmission de la COVID-19 au Québec. En d’autres mots, je demande au gouvernement Legault, et ce, dans une approche collaborative et constructive de déployer rapidement une stratégie de dépistage massif comprenant l’utilisation de tests rapides dans les milieux à risque d’éclosions tels que le secteur du manufacturier, de la construction et de l’éducation. Le premier ministre Legault a une énorme responsabilité́ et le devoir de tout mettre en œuvre pour aplatir la courbe ; à défaut, les efforts consentis et exécutés par les Québécoises et les Québécois seront sans effet.

Dominique Anglade, cheffe de l’opposition officielle et porte-parole responsable de la Charte des régions

Vous aimerez lire aussi