Retour aux communiqués
Annonce gouvernementale
20 novembre 2017

Plus de 1,7 M$ pour prévenir et contrer l’intimidation au Québec


Pour soutenir la réalisation de projets visant à prévenir et à contrer l’intimidation sous toutes ses formes, le Gouvernement du Québec investit 1 785 912 $. Cette somme financera 54 nouveaux projets qui seront mis en œuvre partout au Québec dans le cadre du programme de soutien financier Ensemble contre l’intimidation.

La ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation, Mme Francine Charbonneau, a fait cette annonce aujourd’hui, à Rouyn-Noranda, en compagnie du ministre responsable de la région de l’Abitibi‑Témiscamingue, M. Luc Blanchette.

Le programme de soutien financier Ensemble contre l’intimidation s’adresse aux organismes à but non lucratif et vise à appuyer des initiatives pouvant contribuer, de diverses manières, à prévenir et à contrer les actes d’intimidation, et à renforcer l’aide apportée aux personnes qui en sont victimes, témoins ou auteurs, ainsi qu’à leurs proches.

Citations : 

Les initiatives locales visant à prévenir et à contrer l’intimidation favorisent l’ouverture et le respect dans toutes les régions du Québec. Je suis convaincue que les différents projets qui seront réalisés inspireront les personnes de tous les âges ainsi que les multiples organisations québécoises, et que celles-ci emboîteront le pas pour construire des milieux de vie bienveillants et sécuritaires. Notre gouvernement est convaincu que la lutte contre l’intimidation doit se faire de plusieurs façons. Ce programme est un outil supplémentaire pour encourager des actions concrètes et accompagner les personnes visées par l’intimidation, celles qui en sont témoins ou celles qui posent des gestes intimidants.

Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation

Je suis très heureux qu’un organisme de la région de l’Abitibi-Témiscamingue bénéficie d’un soutien dans le cadre de ce programme. En effet, grâce à cette aide financière, l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées – section Rouyn-Noranda élaborera un outil d’animation à l’intention des personnes aînées et organisera des ateliers interactifs sur le thème de l’intimidation. Je la félicite et la remercie pour cette belle initiative qui témoigne de sa participation active au dynamisme de la communauté.

Luc Blanchette, ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue

L’annonce d’aujourd’hui est un pas de plus pour prévenir et contrer l’intimidation. Nous devons nous assurer de maintenir une ouverture et un respect envers la diversité, l’âge, la culture et tout ce qui nous différencie. J’encourage nos organismes à poursuivre leurs démarches pour mieux soutenir les victimes et sensibiliser la population.

Guy Bourgeois, député d’Abitibi-Est

Faits saillants :

  • Les projets retenus font suite à un appel de projets lancé le 12 mai 2017.
  • L’aide financière maximale par projet, non récurrente, est de 40 000 $.

Vous aimerez lire aussi