Projet éolien Apuiat : François Legault doit soutenir le développement de la Côte-Nord et rencontrer dès maintenant la Nation Innue
Retour aux communiqués
Communiqué de presse
30 octobre 2018

Projet éolien Apuiat : François Legault doit soutenir le développement de la Côte-Nord et rencontrer dès maintenant la Nation Innue

Projet éolien Apuiat : François Legault doit soutenir le développement de la Côte-Nord et rencontrer dès maintenant la Nation Innue

Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Abonnez-vous à l’infolettre si vous êtes d'accord avec l'équipe libérale

« Il y a peu de temps, François Legault nous promettait la Baie-James du 21e siècle. Aujourd'hui, il abandonne un projet…

Posted by Saul Polo – Laval des Rapides on Tuesday, October 30, 2018

QUÉBEC, le 30 oct. 2018 – Le gouvernement de François Legault et le ministre de l’Énergie et des Ressources Naturelles doivent clarifier leur position sur le projet Apuiat et rencontrer dès maintenant la Nation Innue et les élus locaux. En abandonnant ce projet de développement économique majeur comme il semble vouloir le faire, le premier ministre du Québec, François Legault, s’oppose à un projet de 600M$ et à la création de 400 emplois qui auraient bénéficié à l’économie de la Côte-Nord, sans avoir aucun impact sur la facture d’électricité des Québécois.

Le premier geste que pose le ministre responsable de la Côte-Nord pour les citoyens de cette région, c’est d’abandonner le plus important projet économique depuis le chantier de La Romaine. C’est un très mauvais départ et un mauvais signal qu’envoie le ministre responsable aux gens de la région. Il n’a pas été capable de défendre un projet qui aurait apporté des revenus annuels de 500 000$ à la municipalité de Port-Cartier. Après avoir récemment ouvert la porte, la CAQ s’apprête maintenant à enterrer le projet. On ne peut pas jouer de la sorte avec l’avenir de nos régions. Je suis inquiet pour la vitalité de cette région.

– André Fortin, porte-parole de l’opposition officielle en matière de Vitalité des régions

On apprend que le gouvernement s’apprête à abandonner le projet Apuiat sans même avoir rencontré les représentants de la Nation Innue. En bloquant le premier projet de développement énergétique qui rassemble les communautés nord-côtières et la Nation Innue, François Legault rate une occasion historique dans le processus de réconciliation entre le gouvernement du Québec et les Premières Nations. De plus, la CAQ semble vouloir tourner le dos à un partenariat économique très prometteur avec la Nation Innue qui cherche à participer à notre développement collectif.

David Birnbaum, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’Affaires autochtones

Il y a peu de temps, François Legault nous promettait la Baie-James du 21e siècle. Aujourd’hui, il abandonne un projet porteur pour l’industrie éolienne au Québec, une industrie qui représente 10 milliards dans l’économie du Québec. Le projet Apuiat est un projet où les autochtones étaient de véritables partenaires dans le développement régional. Leur appui est également essentiel pour le développement des autres projets d’Hydro-Québec. L’idée de compenser les communautés Innues en leur envoyant un chèque démontre que François Legault ne comprend pas l’effet structurant de ce projet sur le développement économique et social des communautés.

– Saul Polo, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’Énergie et de Ressources naturelles