Retour aux communiqués
Annonce gouvernementale
16 octobre 2017

Projets de 2,2 millions de dollars en Abitibi-Témiscamingue : Québec verse plus de 536 000 $ à douze entreprises


Le gouvernement du Québec attribue, par l’entremise du Programme Exportation (PEX) et du Programme d’immobilisation en entrepreneuriat collectif (PIEC), des aides financières totalisant plus de 536 000 $ à douze entreprises situées dans la région de l’Abitibi‑Témiscamingue pour appuyer la réalisation de leurs projets représentant, au total, des coûts de près de 2,2 millions de dollars.

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, ministre responsable de la région de l’Abitibi‑Témiscamingue et ministre responsable de la région du Nord‑du‑Québec, M. Luc Blanchette, et le député d’Abitibi‑Est et adjoint parlementaire du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Guy Bourgeois, en ont fait l’annonce aujourd’hui, au nom de la vice‑première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade.

Citations :

J’ai toujours été très fier du dynamisme et de la détermination des entreprises de la région de l’Abitibi‑Témiscamingue, qui misent notamment sur l’innovation et la réalisation de projets porteurs pour renforcer leur compétitivité. De telles entreprises, comme celles concernées par l’annonce d’aujourd’hui, sont créatrices de richesse et d’emplois dans la région. C’est pourquoi notre gouvernement s’assure d’être présent auprès d’elles, entre autres par l’entremise du PEX et du PIEC, afin de les soutenir dans leurs démarches de croissance au Québec et à l’international.

Luc Blanchette, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, ministre responsable de la région de l’Abitibi‑Témiscamingue et ministre responsable de la région du Nord‑du‑Québec

Notre gouvernement est heureux de s’associer à la réussite de ces entrepreneurs et de les aider à saisir pleinement les occasions de faire croître leur entreprise, qu’il s’agisse de conquérir de nouveaux marchés extérieurs ou d’appuyer l’entrepreneuriat collectif. Ces entreprises contribuent assurément au rayonnement de la région de l’Abitibi‑Témiscamingue à l’échelle internationale ainsi qu’à l’accroissement de l’expertise québécoise dans des secteurs clés de notre économie.

Guy Bourgeois, député d’Abitibi‑Est et adjoint parlementaire du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord

Accroître les exportations québécoises et stimuler davantage l’économie sociale sont des éléments importants de notre vision économique pour le Québec. C’est donc avec enthousiasme que nous soutenons ces douze entreprises dans la réalisation de leurs projets. Des initiatives comme celles‑ci, jumelées aux efforts déployés par notre gouvernement dans le cadre de la Stratégie québécoise de l’exportation et du Plan d’action gouvernemental en économie sociale, assureront la vitalité économique du Québec et de l’Abitibi-Témiscamingue.

Dominique Anglade, vice‑première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

Faits saillants :

  • Le PEX a notamment pour objectifs de sensibiliser les entreprises québécoises au potentiel de croissance que représentent les exportations et, par la suite, de les soutenir dans la conquête et la diversification de marchés extérieurs.
  • En 2016, le gouvernement du Québec a lancé la Stratégie québécoise de l’exportation 2016-2020, dotée d’une enveloppe de 536,8 millions de dollars, dont l’objectif est d’accompagner 4 000 entreprises dans leurs démarches d’exportation.
  • Doté d’une enveloppe globale de 20 millions de dollars, le PIEC s’inscrit dans le Plan d’action gouvernemental en économie sociale 2015-2020. Il a pour objectif de soutenir les entreprises et organismes d’économie sociale dans leurs projets de rénovation, de construction ou d’acquisition de bâtiments. De telles initiatives contribuent à la croissance des organisations, à la vitalité socioéconomique des territoires où elles sont situées et à la qualité de l’environnement.
  • Le Plan d’action gouvernemental en économie sociale 2015-2020 contribuera à créer ou à maintenir 30 000 emplois au Québec et générera des investissements totaux de plus de 500 millions de dollars d’ici 2020. Pour obtenir davantage d’information sur ce plan et en connaître les mesures, consultez le www.economie.gouv.qc.ca/economiesociale.

Lien connexe :

  • Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.