Retour aux communiqués
Communiqué de presse
28 octobre 2017

Le Québec et l’Ontario : plus de 145 000 $ investis en faveur de la vitalité et de la pérennité du français


Les gouvernements du Québec et de l’Ontario présentent, aujourd’hui, le bilan 2016-2017 de leur coopération en matière de francophonie canadienne. Ensemble, les provinces ont investi 147 500 $, qui ont permis la réalisation de dix initiatives porteuses et structurantes pour la promotion et la diffusion de la langue française au Canada.

La culture, l’éducation et l’immigration ont été au cœur de la réalisation de ces initiatives. Parmi celles-ci, mentionnons la Tournée canadienne des Rendez-vous du cinéma québécois, qui s’est arrêtée à Toronto et à Ottawa-Orléans et qui a permis au public francophone et francophile de découvrir le cinéma québécois. Le Festival de cinéma de la ville de Québec et le réseau francophone de télévision publique TFO ont également poursuivi leur association visant à faire connaitre le cinéma québécois en Ontario et les artisans du cinéma franco-ontarien au Québec.

À noter que le 23 septembre 2016, les deux gouvernements ont signé un nouvel Accord de coopération et d’échanges en matière de francophonie canadienne, dans lequel ils s’engagent à consacrer des sommes d’argent déterminées pour les cinq prochaines années, dont 100 000 $ en 2017-2018 et 200 000 $ en 2021-2022.

Citations :

Nos deux provinces représentent à elles seules 88,5 % des quelque dix millions de francophones et francophiles au pays. Les projets porteurs réalisés ces dernières années témoignent de notre volonté commune de démontrer que notre langue offre un avantage culturel, diplomatique, social et économique indéniable. Les Québécois et les Franco-Ontariens contribuent de façon bien réelle à l’affirmation et au dynamisme de la langue française au Canada. C’est ce genre de partenariat qui permet d’insuffler un nouvel élan à la francophonie canadienne.

Jean-Marc Fournier, ministre des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne

« Cet accord de coopération et d’échanges entre nos deux gouvernements est porteur, puisqu’il favorise à la fois le développement économique de nos deux provinces et la vitalité du fait francophone au Canada. Les Franco-Ontariennes et les Franco-Ontariens représentent la plus grande communauté francophone du pays après celle du Québec et nos racines françaises, notre patrimoine francophone et notre langue française font partie intégrante de ce qu’est l’Ontario d’aujourd’hui. En synergie avec le Québec, nous nous engageons à promouvoir le français et à tout mettre en œuvre afin que notre langue occupe la place qu’elle mérite au sein de la Confédération. »

Marie-France Lalonde, ministre des Affaires francophones et ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels de l’Ontario

« Le soutien financier nous permet d’une part de nous donner l’élan pour rayonner outre frontière, mais incarne aussi un levier important de développement économique. La collaboration généreuse et stimulante de notre partenaire ontarien rend cette initiative vraiment porteuse. »

Ian Gailer, directeur général du Festival de la ville de Québec

Faits saillants :

  • En plus des sommes investies pour la coopération intergouvernementale en matière de francophonie canadienne, le Gouvernement du Québec contribue à l’épanouissement de la langue française sur son territoire et au Canada par son Programme d’appui à la francophonie canadienne. Pour l’exercice financier 2016-2017, une somme de 163 500 $ a été versée par le Gouvernement du Québec pour soutenir 21 initiatives présentées par des organismes franco-ontariens ou québécois.
  • Grâce à deux programmes de soutien financier en matière de francophonie canadienne, le Gouvernement du Québec appuie annuellement environ trois cents initiatives réparties partout au Canada, pour une somme totale de 2,1 millions de dollars.
  • Depuis janvier 2016, le Québec a renouvelé six accords de coopération et d’échanges en matière de francophonie canadienne, soit avec les gouvernements du Manitoba, du Yukon, de l’Ontario, de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard et de la Colombie-Britannique.