Retour aux communiqués
Annonce gouvernementale
1er mai 2018

Entrée en vigueur du salaire minimum à 12 $ l’heure


Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Inscrivez-vous à l'infolettre si vous êtes d’accord

QUÉBEC, le 30 avril 2018 – La ministre responsable du Travail, ministre responsable de la région de la Chaudière‑Appalaches et députée de Bellechasse, Mme Dominique Vien, rappelle qu’à compter de demain, Journée internationale des travailleuses et des travailleurs, le taux général du salaire minimum sera porté à 12 $ l’heure, ce qui représente une hausse de 0,75 $. Il s’agit, en dollars, de la plus importante hausse du salaire minimum de l’histoire du Québec.

Citation

Cette hausse considérable du salaire minimum est un des effets positifs de la vigueur de l’économie québécoise qui a notamment fait en sorte que le salaire horaire moyen a augmenté plus rapidement que le laissaient entrevoir les prévisions. En s’engageant, par l’intermédiaire d’un plan quadriennal, à atteindre, en 2020, un ratio équivalent à 50 % du salaire horaire moyen, notre gouvernement s’assure que la hausse du salaire minimum est prévisible et qu’elle est en concordance avec l’évolution de l’économie québécoise. Nous poursuivons ainsi nos efforts pour améliorer la qualité de vie des travailleuses et des travailleurs, tout en veillant à ne pas nuire à l’emploi et à la compétitivité des entreprises.

– Dominique Vien, ministre responsable du Travail, ministre responsable de la région de la Chaudière‑Appalaches et députée de Bellechasse

Faits saillants

  • Dès le 1er mai 2018, le taux général du salaire minimum passera à 12 $ l’heure (+ 0,75 $), le salaire minimum payable aux salariés rémunérés au pourboire s’établira à 9,80 $ l’heure (+ 0,35 $) et celui des cueilleurs de framboises ou de fraises passera respectivement à 3,56 $ (+ 0,23 $) et à 0,95 $ (+ 0,06 $) du kilogramme.
  • Selon les prévisions de 2017, le salaire horaire moyen devait se situer pour 2018‑2019 à 23,73 $. Le salaire minimum devait ainsi être porté à 11,75 $ l’heure (+ 0,50 $) le 1er mai 2018. Or, selon les prévisions disponibles, le salaire horaire moyen devrait se situer pour 2018‑2019 à 24,25 $ l’heure. Une hausse du salaire minimum à 12 $ l’heure (+ 0,75 $) le 1er mai 2018 permet d’atteindre un ratio équivalant à celui initialement visé pour l’année 2018-2019 et s’inscrit dans la poursuite de l’atteinte d’un ratio de 50 % en 2020.
  • La hausse de 0,75 $ du taux général du salaire minimum représente une augmentation de 6,67 % par rapport au taux actuel. Il s’agit d’une augmentation annuelle du revenu disponible variant de 462 $ à 979 $, selon le nombre d’heures travaillées et le type de famille économique. Par exemple :
    • Une personne seule travaillant 40 heures par semaine verra son revenu disponible annuel augmenter de 859 $.
    • Le revenu disponible annuel d’un ménage composé d’un parent monoparental ayant deux enfants mineurs et travaillant 32 heures par semaine sera pour sa part bonifié de 589 $.
  • Dans les deux cas, le revenu disponible du ménage sera supérieur au seuil de faible revenu selon la mesure du panier de consommation.
  • La hausse profitera à 352 900 salariés, soit 214 300 femmes et 138 600 hommes.
  • Avec un salaire minimum de 12 $ l’heure, le 1er mai 2018, le Québec aura le troisième taux le plus élevé parmi les provinces canadiennes, derrière l’Alberta et l’Ontario.

Lien connexe