Retour aux communiqués
Annonce gouvernementale
23 mars 2018

Soutenir les entrepreneurs du Québec


Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Inscrivez-vous à l'infolettre si vous êtes d’accord

Plan d’action gouvernemental en entrepreneuriat 2017-2022

LÉVIS, QC, le 23 mars 2018 – Le gouvernement du Québec dévoile aujourd’hui le Plan d’action gouvernemental en entrepreneuriat (PAGE) 2017‑2022 – Oser entreprendre, lequel est doté d’une enveloppe de 345,7 millions de dollars répartie sur cinq ans. Ce plan contribuera à l’essor et à la réussite d’un plus grand nombre d’entrepreneurs pour assurer la croissance économique du Québec maintenant et dans les années à venir.

La vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, et le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, M. Stéphane Billette, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

Avec ses 34 mesures concrètes, le PAGE vise l’atteinte, d’ici 2022, de deux cibles ambitieuses et mobilisatrices : créer 125 000 nouvelles entreprises, soit 2 000 de plus en moyenne par année; compter 3 500 entreprises à forte croissance, soit une cinquantaine de plus en moyenne par année.

Ces mesures sont réparties selon 4 axes d’intervention touchant toutes les étapes de développement de l’entrepreneuriat, soit la formation et la sensibilisation, le prédémarrage et le démarrage, la croissance, ainsi que le transfert et la relève.

Axe 1 : Accompagner l’entrepreneur de l’intention d’entreprendre à la création et au développement de l’entreprise

  • Près de 79,4 millions de dollars pour accompagner l’entrepreneur afin de le soutenir dès les premiers pas de la création de son entreprise et durant la phase de développement de celle-ci, ainsi qu’en matière de transfert.

Axe 2 : Reconnaître l’apport de l’entrepreneuriat jeunesse, féminin et de la diversité

  • Près de 33,7 millions de dollars pour reconnaître l’apport important des jeunes, des femmes et de la diversité, qui sont des vecteurs contribuant à l’essor de l’entrepreneuriat.

Axe 3 : Valoriser différentes formes d’entrepreneuriat

  • 4,7 millions de dollars pour valoriser les startups et l’entrepreneuriat collectif comme des formes d’entrepreneuriat à fort potentiel.

Axe 4 : Assurer l’accès à différentes sources de financement, de la création au transfert

  • 221,4 millions de dollars pour assurer l’accès à différentes formes de financement à tous les stades de développement de l’entreprise.
  • Place aux entrepreneurs : 6,5 millions de dollars pour encourager les entrepreneurs à prendre part à la mise en œuvre du PAGE.

Citations :

L’entrepreneuriat, au même titre que le manufacturier innovant et les exportations, est au cœur de la vision économique de notre gouvernement et, en cette qualité, il joue un rôle direct dans la création d’emplois et de richesse au Québec. Ce plan d’action stimulera l’entrepreneuriat québécois en appuyant davantage les entrepreneurs souhaitant développer leur entreprise ou en créer de nouvelles, tout en valorisant les différentes formes d’entrepreneuriat. L’arrivée de nouveaux entrepreneurs et de startups génère d’ailleurs du dynamisme et des innovations au sein de notre économie.

– Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique 

Le Plan d’action gouvernemental en entrepreneuriat est guidé par une vision d’un Québec où la culture et les valeurs entrepreneuriales sont pleinement intégrées et valorisées, et où tous les individus dotés d’un potentiel entrepreneurial sont outillés pour mener à bien leurs projets. Il portera une attention particulière aux jeunes entrepreneurs, à ceux issus de la diversité ainsi qu’à la relève. Avec ce plan, notre gouvernement envoie un message fort sur la nécessité de se mobiliser et d’agir de façon concertée pour relever les défis qui occupent le Québec en matière d’entrepreneuriat et notamment pour favoriser l’attraction des jeunes dans nos régions.

– Stéphane Billette, ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional

Faits saillants sur l’entrepreneuriat au Québec :

  • Depuis 2014, le taux d’intention des Québécois de se lancer en affaires se situe à 17,2 % en moyenne, soit juste un peu en deçà de celui du reste du Canada (18,8 % en moyenne).
  • Le Québec occupe ainsi une place enviable parmi les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).
  • L’écosystème entrepreneurial du Québec est diversifié et complémentaire, et il s’étend sur l’ensemble du territoire québécois afin d’offrir une gamme de services et de ressources à l’intention des entrepreneurs.
  • Parmi ses entreprises, le Québec compte des chefs de file mondiaux dans plusieurs secteurs d’activité, notamment les technologies de l’information et des communications, les technologies propres, les sciences de la vie, le transport et la logistique.
  • Sur le plan des défis que le Québec doit relever en matière d’entrepreneuriat, notons l’augmentation du taux de création d’entreprises, l’accroissement du nombre d’entrepreneurs, le transfert d’entreprises et l’accessibilité accrue aux ressources destinées aux entrepreneurs.

Liens connexes :