Retour aux communiqués
Annonce gouvernementale
12 juin 2017

Québec et Ottawa accordent une somme de plus de 740 000 $ pour soutenir l’innovation des entreprises dans la région de la Mauricie


Renforcement du secteur manufacturier innovant

TROIS-RIVIÈRES, le 12 juin 2017 – Le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada versent une contribution financière non remboursable de plus de 740 000 $ à Économie du savoir Mauricie pour la réalisation de deux projets visant à permettre à l’organisation d’accompagner les PME manufacturières afin qu’elles puissent améliorer leur niveau d’innovation technologique et concrétiser des projets d’investissement et de développement de marchés.

La ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie, Mme Julie Boulet, au nom de la vice-première ministre, ministre responsable des PME, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, le député de Trois‑Rivières, M. Jean‑Denis Girard, et le ministre du Commerce international et député fédéral de Saint-MauriceChamplain, M. François-Philippe Champagne, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

Le premier projet, évalué à 887 250 $, consiste à mettre en œuvre un plan stratégique triennal 2017‑2020. La participation financière du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI) est de 202 500 $, par l’entremise du Programme d’appui au développement des secteurs stratégiques et des créneaux d’excellence (PADS), tandis que celle de Développement économique Canada (DEC) pour les régions du Québec est de 300 000 $. Le plan stratégique de l’organisation s’articule autour d’orientations précises, notamment l’accompagnement sur mesure dans la réalisation de projets innovants, l’accès à des réseaux d’experts, la promotion de l’innovation, le diagnostic en innovation et l’appui financier pour la réalisation de projets innovants.

Le deuxième projet, appelé Cellule Croissance 2017‑2020 et auquel le MESI accorde une somme de 240 000 $ sur trois ans par l’entremise du PADS, est évalué à 480 000 $. Ce projet s’adresse aux entreprises désirant réaliser une démarche d’Accompagnement-conseil stratégiqueMC qui leur permettra d’accroître leurs compétences et, éventuellement, de soumettre un projet dans le cadre de l’une des stratégies gouvernementales, comme la stratégie performe, ou d’avoir accès au Fonds de diversification économique du Centre‑du‑Québec et de la Mauricie.

Citations :

Au gouvernement du Canada, nous sommes résolus à aider les entreprises à croître, à innover et à exporter afin qu’elles puissent créer des emplois de bonne qualité et de la richesse. À titre de député de Saint-MauriceChamplain, je suis fier que nous apportions notre soutien à des partenaires régionaux du développement économique tels qu’Économie du savoir Mauricie.

– François-Philippe Champagne, ministre du Commerce international et député fédéral de Saint-MauriceChamplain

À titre de ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, j’ai pour objectif de soutenir les organismes et les entreprises canadiennes qui misent sur l’innovation. Véritable moteur économique, l’innovation est la clé du succès puisqu’elle génère la croissance dont profitent les entreprises et les collectivités. En appuyant Économie du savoir Mauricie dans la mise en œuvre de son plan stratégique triennal, nous contribuons à doter les entreprises de ressources adéquates pour créer des produits novateurs et les commercialiser.

Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de DEC

Économie du savoir Mauricie a implanté un réseau de ressources spécialisées performant et axé sur l’accompagnement sur mesure des PME de la Mauricie. D’ailleurs, les nombreux échanges qui ont eu lieu avec les dirigeants d’entreprise ont permis de mettre en œuvre des initiatives innovantes en tenant compte des préoccupations et des réalités régionales. Je me réjouis de savoir qu’au cours des dernières années, près de 75 entreprises mauriciennes ont bénéficié de l’approche novatrice proposée par cette organisation.

Julie Boulet, ministre du Tourisme, ministre responsable de la région de la Mauricie et députée de Laviolette

En Mauricie, le bassin de PME qui pourraient devenir des leaders de demain offre un grand potentiel. C’est pourquoi Cellule Croissance travaillera en amont afin d’inciter les entreprises à réaliser une démarche structurée d’accompagnement qui les rendra, à terme, encore plus performantes. Économie du savoir Mauricie a su élaborer une offre de services complémentaire aux organisations de développement économique locales, tout en répondant à des besoins spécifiques liés à l’innovation.

Jean‑Denis Girard, député de Trois-Rivières

La croissance du Québec repose sur trois piliers majeurs : l’entrepreneuriat, le manufacturier innovant et les exportations. Rappelons que notre gouvernement a annoncé une somme de 825 millions de dollars sur trois ans pour soutenir le manufacturier innovant. Nous sommes donc fiers d’appuyer Économie du savoir Mauricie, dont l’accompagnement stratégique en entreprise est prépondérant en matière d’innovation. Annuellement, ce sont entre cinq et dix entreprises des secteurs manufacturier et tertiaire qui pourront obtenir une aide financière. Il s’agit d’une excellente façon d’assurer leur croissance et de diversifier l’économie régionale.

Lise Thériault, vice‑première ministre, ministre responsable des PME, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable de la région de Lanaudière

Faits saillants :

  • Économie du savoir Mauricie, qui a amorcé ses activités en 2011, est une organisation régionale qui offre des services spécialisés d’accompagnement sur mesure aux entreprises à fort potentiel d’innovation. Elle soutient celles-ci aux étapes du prédémarrage et du démarrage de même que dans le développement de leurs capacités d’innovation. L’organisation encourage également l’ensemble de la communauté d’affaires à intégrer des pratiques innovantes.
  • La stratégie performe vise à stimuler la croissance économique du Québec en accélérant la réalisation de projets de PME reconnues comme étant exceptionnellement performantes par leurs pairs.
  • Le Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie offre des outils financiers souples aux PME de ces régions. Il permet entre autres de soutenir la création, le démarrage et la croissance d’entreprises performantes et innovantes, en plus d’appuyer des projets de développement de nouveaux produits ou procédés.
  • Le PADS vise à mobiliser les entreprises et les partenaires économiques du MESI et à concerter leurs actions autour d’objectifs et de modes d’intervention communs pour favoriser le développement des secteurs stratégiques et la mise en œuvre des orientations ministérielles.
  • Dans le budget de 2017, le gouvernement du Canada a présenté son Plan pour l’innovation et les compétences. Ce plan fera du Canada un chef de file mondial dans une économie axée sur l’innovation, de manière à créer des emplois et à assurer la croissance de la classe moyenne.
  • Les principaux programmes appuyant l’innovation et la diversification de l’économie du Québec comprennent le Programme de développement économique du Québec de DEC.
  • Pour en savoir davantage sur les grandes orientations de DEC jusqu’en 2021, consultez le Plan stratégique 2021 ou visitez le www.dec-ced.gc.ca.