Retour aux engagements
Économie
Villes et régions

Préserver notre modèle de fermes familiales et assurer son développement

 

Notre 15e jour de campagne 🚌Montréal ➡️ OutaouaisPour nos agriculteurs et nos producteurs comme les Leduc que nous avons visités aujourd’hui, nous défendrons bec et ongles la gestion de l’offre. Nous avons pris 5 engagements pour soutenir davantage nos agriculteurs et producteurs ➤ http://clic.plq.org/agricultureRevivez avec moi cette journée! ⬇️

Posted by Philippe Couillard on Thursday, September 6, 2018

Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Inscrivez-vous à l’infolettre si vous soutenez cet engagement

J15 – Devant les membres du conseil général de l’Union des producteurs agricoles, le chef du Parti libéral du Québec, M. Philippe Couillard, a réitéré son intention de préserver le modèle de fermes familiales au Québec en défendant la gestion de l’offre et en s’assurant que la relève agricole ait tout en main pour reprendre le flambeau.

Dans un second mandat, un gouvernement du PLQ s’engage à :

  • continuer de défendre la gestion de l’offre dans le cadre des négociations d’ententes internationales afin de protéger notre modèle de fermes familiales;
  • réviser les programmes de la Financière agricole pour qu’ils prennent mieux en considération les intempéries naturelles;
  • soutenir davantage la relève agricole :
    • Limiter l’achat de terres agricoles par des fonds d’investissement à 100 hectares par année, freinant ainsi la spéculation;
    • Maximiser l’admissibilité de la relève agricole aux fonds gouvernementaux grâce à une révision de l’ensemble de ces fonds.
  • moderniser la Loi sur la protection des territoires et des activités agricoles pour la rendre plus simple et plus efficace.
  • finaliser, en collaboration avec les acteurs agricoles et municipaux, l’élaboration du nouveau programme de crédit de taxes foncières agricoles, et ce, dès la première année du prochain mandat. Pour ce faire, le travail amorcé reprendra dès l’entrée en fonction du prochain ministre de l’Agriculture. D’ici la mise en œuvre du nouveau programme, réserver une somme de 20 M$ en guise de compensation aux producteurs agricoles.

À ces engagements s’ajoute la mise en œuvre de la Politique bioalimentaire dévoilée en avril dernier.

Présente dans toutes les régions du Québec, l’agriculture anime et occupe notre territoire. Elle stimule et diversifie l’économie de nos régions. L’attention accordée à cette industrie est toute particulière compte tenu des efforts et des énergies déployés par les intervenants agricoles qui, au quotidien, travaillent à alimenter la population québécoise.

J'appuie cet engagement

J'appuie cet engagement

J’ai toujours défendu et je défendrai toujours la gestion de l’offre. Il n’y aura aucun compromis à cet effet de notre part. Nos agriculteurs déploient trop d’efforts et d’énergie pour qu’on les laisse tomber. Pour préserver notre modèle de fermes familiales au Québec, nous devons offrir à nos agriculteurs un environnement économique propice à la production, des outils de développement adaptés aux réalités d’aujourd’hui et un encadrement législatif simple et stable qui assurera la protection de nos terres agricoles. Notre objectif est d’encourager nos jeunes à se tourner vers ce métier qui, au quotidien, de par le fruit de leur travail, entre dans la maison de tous les Québécois.

 

Philippe Couillard, premier ministre et chef du Parti libéral du Québec