Retour aux élus
Paule Robitaille Bourassa-Sauvé

Paule Robitaille


  • Ancienne journaliste et commissaire à la Commissaire de l’immigration et du statut de réfugié
  • Fière maman de deux jeunes hommes aventuriers et téméraires et épouse d’un documentaliste et scénariste.
  • Graduée de l’Université McGill et je suis membre du barreau du Québec
  • Journaliste à la Colline parlementaire à Québec pour la Presse canadienne et à Windsor en Ontario pour Radio Canada.
  • Reporter à l’étranger pendant 13 ans.

Devant une démographie qui chute, une économie qui « pète le feu » à la suite d’une politique économique judicieusement mise en œuvre par le gouvernement libéral et la plus sérieuse pénurie de main-d’œuvre en 40 ans, l’immigration est la clef pour construire l’avenir. Et j’en suis venue à la conclusion que le PLQ est le meilleur parti pour en arriver là.

– Paule Robitaille

 

Présentation de la députée de Bourassa-Sauvé

J’ai raconté aux Québécois l’écroulement d’un empire qui s’appelait l’Union soviétique et les nombreux conflits qui en ont résulté de la Mongolie à l’Irak des années ’90, en passant par l’Afghanistan et la Tchétchénie. Et puis, j’ai été correspondante pour Radio-Canada en Amérique latine. C’est toujours à travers les yeux de ceux qui vivaient ces drames, ces plaques teutoniques politiques et militaires que j’ai voulu raconter, faire prendre conscience de la différence.

Je suis ensuite devenue commissaire à la commission de l’immigration et du statut de réfugié où, pendant plus d’une dizaine d’années, j’ai entendu les demandes d’asile d’au moins un millier d’hommes, de femmes et d’enfants. Parmi eux, des victimes de ces conflits que j’ai racontés, je les avais devant moi. J’ai fait mon travail avec compassion et principes.

Si je me lance en politique aujourd’hui c’est pour aller plus loin, c’est pour m’engager socialement. C’est aussi parce qu’à travers ce long parcours, j’en ai conclu que l’avenir du Québec est indissociable de l’immigration ; d’une gestion intelligente, ouverte et généreuse de l’immigration ; de l’intégration et la francisation de ses immigrants.

Je m’engage à prendre le relais de madame de Santis et à mener les batailles qu’elle a entreprises pour que les gens d’ici sachent trouver leur place dans un Québec meilleur.

Votre députée,

Paule Robitaille
Porte-parole de l’opposition officielle en matière de Relations internationales et de Francophonie

Pour me contacter

Coordonnées

Bureau de circonscription
À venir

[email protected]