Retour aux élus
Orford

Vicki-May Hamm


Comptabilisant 16 ans d’implication en politique municipale, Vicki-May Hamm fut la première femme élue mairesse de la Ville de Magog.

2022.plq.org/vicki-may-hamm

À titre de mairesse de 2009 à 2021, elle enregistre un bilan étoffé de réalisations au service des citoyens de Magog. Son équipe et elle-même ont su répondre à l’enjeu régional du déclin du secteur manufacturier en mettant en place la stratégie de développement économique : Magog Technopole. La création de cette société à but non lucratif destinée au développement d’entreprise technologique a permis la relance et diversification de l’économie magogoise en faisant des technologies de l’information et des communications un levier pour le développement économique local. Ses réalisations majeures ayant contribué à la communauté comprennent aussi la conversion de l’église Sainte-Marguerite-Marie en bibliothèque municipale et la création de l’Espace culturel de Magog, la restauration de la Maison Merry en lieu de mémoire citoyen et la revitalisation du centre-ville de Magog.

Elle fut membre de l’exécutif de l’Union des municipalités du Québec et présidente de la Fédération canadienne des municipalités. La candidate libérale est récipiendaire du prix « Women of influence in Local Government » décerné par le Municipal World en 2020 et du Mérite Estrien décerné par La Tribune en 2021. En 2014, le Prix Aequitas lui est décerné afin de souligner sa contribution à l’atteinte de l’objectif d’équité homme-femme dans les lieux de pouvoir. En 2002, ainsi qu’en 2021, la Chambre des communes lui a remis les médailles du Jubilé d’Or et de Diamant de Sa Majesté la reine Élisabeth II dans le but de célébrer de sa contribution majeure à la collectivité.

Vicki-May Hamm s’implique également à titre de panéliste dans plusieurs conférences portant sur le rôle des femmes en politique, les stratégies de développement économique et technologique des municipalités, l’environnement et la sécurité ferroviaire. Elle s’est engagée dans plusieurs organismes comme présidente d’honneur et ambassadrice au courant des dernières années, tel que le Relais pour la vie de Magog, le Défi têtes rasées de Leucan, le Gala de la robe rouge, le Défi Oser Avancer et le Projet F au profit de la Fondation de l’hôpital de Memphrémagog.

En 2021, elle lance le livre « Déployons nos Elles » portant sur le leadership au féminin dans le but de soutenir financièrement le Centre des femmes Memphrémagog, dont elle est membre fondatrice.

En plus d’être grand-mère de 6 petits-enfants, entrepreneure et membre fondatrice de plusieurs organismes communautaires de la région de Memphrémagog, elle agit également en tant que consultante en développement des affaires et communications auprès du réseau Entrepreneuriat Québec.

L’annonce de ma candidature aux prochaines élections provinciales n’était pas le secret le mieux gardé, puisque j’ai même écrit dans mon livre que je désirais donner une voix forte aux citoyens et citoyennes de la région des Cantons-de-l’Est sur la scène provinciale afin de répondre aux besoins en matière de santé, d’éducation, d’accès au logement, de manque de main-d’œuvre et de relance économique postpandémie. Mes racines libérales remontent à loin. J’ai choisi de m’impliquer avec Dominique Anglade et toute l’équipe du Parti libéral du Québec, puisque je m’identifie aux valeurs libérales qui défendent la liberté et l’épanouissement de toutes et tous dans une société plus juste et tournée vers le progrès. Je crois humblement que mes 16 années d’expérience sur le terrain en tant qu’élue municipale seront un atout majeur pour faire avancer les priorités de notre région ainsi que ceux de la circonscription d’Orford à Québec.