Retour aux chefs du Parti
1897 - 1900

Félix-Gabriel
Marchand


Naissance

09 janvier 1832 à Saint-Jean-sur-Richelieu

Décès

25 septembre 1900 à Québec

Chef du Parti

25 mars 1897 au 25 septembre 1900

Premier ministre

11 mai 1897 au 25 septembre 1900

Félix-Gabriel Marchand œuvre pour le bien commun par son implication dans l’éducation et l’administration municipale tout en poursuivant une carrière de notaire. Il est le fils de Gabriel Marchand et nait en 1832 à Saint-Jean-sur-Richelieu et doit une part de sa notoriété à ses talents littéraires, à son talent d’orateur et à sa plume journalistique dans Le Franco-Canadien et Le Canadien français.

Député libéral dans Saint-Jean depuis 1867, il devient chef du Parti libéral en 1892 et premier ministre de 1897 jusqu’à son décès dans l’exercice de ses fonctions le 3 octobre 1900.

Le gouvernement Marchand adopte une vigoureuse politique de développement et d’exploitation des ressources naturelles lui permettant d’éliminer le déficit qui se chiffrait alors à un million de dollars. Préoccupé par l’éducation, le gouvernement Marchand dépose un projet de création d’un ministère de l’Instruction publique. Ce projet avant-gardiste sera toutefois défait par le Conseil législatif, puis modifié et finalement adopté en 1899.

Félix-Gabriel Marchand est l’auteur de plusieurs œuvres littéraires et a été fait officier de l’Instruction publique de France en 1879. Il reçoit un doctorat honoris causa en lettres de l’Université Laval en 1891, est fait officier de la Légion d’honneur en 1898 et honoré des palmes d’officier d’Académie du gouvernement français.

Félix-Gabriel Marchand décède dans l’exercice de ses fonctions à Québec, le 25 septembre 1900, à l’âge de 68 ans.