Retour aux communiqués
Communiqué de presse
11 décembre 2019

Programme de coopération climatique internationale : le Québec se démarque une fois de plus


Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Abonnez-vous à l’infolettre pour rester informé

Le leadership du Québec en matière d’environnement a été souligné lors de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques à Madrid. C’est parmi plus de 670 candidatures du monde entier que le Programme de coopération climatique internationale (PCCI) du Québec a été sacré lauréat des Prix de l’action climatique mondiale décernés par l’Organisation des Nations Unies.

Ce programme, financé par le Fonds vert, a été mis en place en 2016 par le premier ministre libéral, M. Philippe Couillard, suite à la Conférence de Paris sur les changements climatiques. Il vise à soutenir les efforts des pays francophones d’Afrique et des Antilles afin de renforcer leur capacité d’adaptation aux impacts des changements climatiques et pour limiter leurs émissions de gaz à effet de serre. Jusqu’ici, deux appels à projets ont permis d’investir 18 millions de dollars pour soutenir la réalisation de 23 projets environnementaux portés par des gens d’ici dans treize pays du monde notamment Haïti, le Burkina Faso, le Sénégal et plusieurs autres.

Le PCCI est le premier programme de coopération climatique internationale exclusivement financé par un marché du carbone. Il permet également de mettre en valeur le leadership du Québec dans le domaine de la lutte contre les changements climatiques sur la scène internationale et de faire rayonner l’expertise de son secteur privé, de sa société civile et de ses institutions de recherche et d’enseignement.

C’est avec des programmes comme celui-ci que le Québec peut montrer la voie, rayonner à l’international et faire une réelle différence dans la lutte aux changements climatiques. En 2016, le Québec a été louangé par les plus grands du monde pour la création du Programme de coopération climatique internationale. Al Gore figurait parmi ceux qui ont vanté le leadership du premier ministre, M. Philippe Couillard. Le Québec doit continuer de faire preuve de leadership climatique sur la scène internationale et de faire rayonner son expertise.  

– Marie Montpetit, députée de Maurice-Richard et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’environnement et de lutte contre les changements climatiques.