Plan d'action numérique en éducation et en enseignement supérieur - La réussite au cœur de la révolution numérique
Retour aux communiqués
Annonce gouvernementale
30 mai 2018

Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur – La réussite au cœur de la révolution numérique

Plan d'action numérique en éducation et en enseignement supérieur - La réussite au cœur de la révolution numérique

Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Inscrivez-vous à l’infolettre pour en connaitre davantage sur le nouveau Québec

Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur

QUÉBEC, le 30 mai 2018 – Le premier Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur a été dévoilé aujourd’hui par le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sébastien Proulx, et la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Condition féminine, Mme Hélène David. Le Plan d’action est un engagement majeur de la Politique de la réussite éducative et de la Stratégie numérique du Québec.

Avec ce plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur, le gouvernement reconnaît l’éducation et l’enseignement supérieur comme la clé qui permettra au Québec de s’adapter à la révolution numérique, quatrième révolution d’importance après la mécanisation, l’électrification et l’industrialisation. Ainsi, une somme totalisant près de 1,2 milliard de dollars est accordée pour la mise en œuvre de ce plan, qui se poursuivra jusqu’en 2023.

Trois grandes orientations guident le Plan d’action numérique :

  • Soutenir le développement des compétences numériques des jeunes et des adultes;
  • Exploiter le numérique comme vecteur de valeur ajoutée dans les pratiques d’enseignement et d’apprentissage;
  • Créer un environnement propice au déploiement du numérique dans l’ensemble du système éducatif.

Citations :

La réussite éducative, c’est la possibilité pour chacune et chacun de déployer ses talents à toutes les étapes de sa vie. C’est aussi et surtout des vies qui commencent bien et sur des bases solides. Nous avons donc le devoir de nous assurer que les élèves et les étudiants auront accès aux outils nécessaires pour développer leur plein potentiel et s’adapter à leur époque. Cette nouvelle génération d’élèves doit avoir la chance de développer ses compétences en informatique, elle doit avoir l’occasion de programmer, de coder et de s’initier à la robotique. Elle doit pouvoir bénéficier de tout ce que permet le numérique sur le plan du développement des compétences du 21e siècle et de l’acquisition de connaissances.

– Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

L’exploitation optimale du numérique se concrétisera entre autres par des pratiques innovantes, par la mutualisation des ressources et des services, de même que par une offre de formation à distance adaptée à la réalité d’aujourd’hui et de demain. Nous avons à cœur d’optimiser l’accessibilité des outils numériques et de favoriser le partage et la collaboration entre établissements. Les investissements totaux en enseignement supérieur pour les cinq prochaines années sont de l’ordre de 387 750 000 $, une somme historique! De plus, le eCampus Québec regroupera, entre autres, tous les cours offerts à distance dans l’ensemble des collèges et universités du Québec. Ce campus virtuel permettra de mieux faire connaître l’offre de formation à distance aux étudiants québécois, mais également aux étudiants étrangers, notamment ceux de la francophonie.

– Hélène David, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Condition féminine

La Stratégie numérique du Québec, lancée en décembre dernier, a marqué le commencement d’une transformation sociétale que l’on veut réussie et harmonieuse au bénéfice de tous les citoyens. Nous nous devons d’être à l’avant-garde du virage numérique et cela passe, notamment, par l’initiation à la programmation chez nos tout-petits jusqu’à des formations spécialisées pour les plus vieux. La Stratégie trace la voie à suivre pour réussir ce grand virage numérique qui amène à penser, à agir et à interagir différemment. La transformation numérique du Québec n’est plus un choix, mais bien un incontournable dans tous les domaines.

– Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

Faits saillants

Le présent plan d’action a été élaboré en fonction des résultats de plusieurs consultations réalisées auprès du réseau de l’éducation et de l’enseignement supérieur.

Les 33 mesures qui composent le Plan d’action numérique visent une intégration efficace et une exploitation optimale du numérique au service de la réussite, pour permettre à toutes et à tous de développer et de maintenir leurs compétences tout au long de leur vie. Par exemple :

  • Soutenir l’acquisition d’équipements numériques à des fins pédagogiques dans les établissements;
  • Développer l’usage pédagogique de la programmation informatique dans les écoles;
  • Favoriser la formation continue du personnel enseignant, professionnel et de soutien en matière de pédagogie numérique;
  • Produire un nouveau référentiel de compétences de la profession enseignante pour favoriser l’intégration des technologies numériques dans les pratiques pédagogiques des futurs enseignants;
  • Établir un cadre de référence des compétences numériques transversal à tous les ordres d’enseignement;
  • Créer une plateforme nationale de ressources éducatives numériques;
  • Déployer le prêt de livres numériques dans les bibliothèques scolaires;
  • Favoriser le déploiement de la formation à distance à l’enseignement primaire et secondaire;
  • Regrouper l’ensemble de l’offre de formation à distance en enseignement supérieur (eCampus Québec);
  • Mettre en place le dossier numérique unifié de l’élève, qui le suivra tout au long de son parcours éducatif;
  • Développer des outils d’évaluation ministérielle en formation numérique;
  • Soutenir le développement du secteur québécois des technologies éducatives (ed-tech).

Liens connexes :