Retour aux communiqués
Communiqué de presse
27 août 2019

3e lien : Les Québécois ont le droit de savoir


Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Abonnez-vous à l’infolettre pour rester informé

Le député de La Pinière et porte-parole libéral en matière de transports et pour le Conseil du trésor, M. Gaétan Barrette, souhaite que les Québécois aient l’heure juste sur l’ensemble du projet de 3elien à Québec.

Le député demande à la Commission des transports et de l’environnement d’entendre le directeur du bureau de projet du tunnel Québec-Lévis, M. Frédéric Pellerin, afin d’obtenir les détails liés à ce projet d’envergure qui implique l’argent des contribuables.

Rappelons que lors de l’étude des crédits budgétaires le printemps dernier, le ministre des Transports, M. François Bonnardel, a refusé que M. Pellerin puisse s’exprimer devant les parlementaires.

Les Québécois ont le droit de savoir combien ça va coûter. Le gouvernement doit laisser le bureau de projet transmettre à la population toute l’information liée à ce projet. Nous parlons d’un projet de plusieurs milliards de dollars. Sur quelles données se base le ministre des Transports pour annoncer que le tracé du 3elien sera à l’Est? À quoi sert un bureau de projet si l’on ne peut pas avoir accès à l’information? Le gouvernement doit faire preuve de transparence et présenter les informations cumulées jusqu’à présent.

–Gaétan Barrette, député de La Pinière et porte-parole libéral en matière de transports et pour le Conseil du trésor

Le ministre des Transports réalise qu’il ne pourra pas respecter sa promesse alors, il cherche toutes les issues possibles pour reculer dans le dossier. Nous l’avons vu, hier, avec sa position qui a changé sur le péage. Un autre signe que le dossier a du plomb dans l’aile est le refus du gouvernement à transmettre l’information aux citoyens sur ce projet d’envergure. Un 3elien est essentiel à Québec, mais encore faut-il qu’il soit fait intelligemment. L’improvisation n’a pas sa place.

–Sébastien Proulx, député de Jean-Talon et porte-parole libéral en matière d’affaires municipales, d’institutions démocratiques et responsable de la région de la Capitale-Nationale