Retour aux communiqués
Communiqué de presse
1er octobre 2019

La CAQ abandonne 7 000 personnes handicapées et vulnérables


Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Abonnez-vous à l’infolettre pour rester informé

Près de 7 000 personnes handicapées et vulnérables résidantes en ressource intermédiaire sont toujours oubliées par le gouvernement Legault. Depuis son arrivée au pouvoir, la CAQ ne protège plus le revenu de base garanti pour l’ensemble de ces personnes tel que défini dans le Plan de lutte à la pauvreté du précédent gouvernement libéral.

La députée de Fabre et porte-parole libérale en matière d’emploi et de solidarité sociale et pour les aînés et les proches aidants, Mme Monique Sauvé, a rencontré le ministre Jean Boulet à deux reprises pour lui faire part de cette importante préoccupation et pour le presser de confirmer l’augmentation prévue de la prestation de solidarité sociale.

Pourtant, la publication d’un règlement qui permettra d’appliquer l’augmentation de la prestation de solidarité sociale à toutes les personnes handicapées du Québec se fait toujours attendre.

Rappelons-le, ce règlement est toujours en analyse et attendu depuis maintenant neuf mois.

Monsieur le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, 7 000 personnes handicapées et vulnérables attendent depuis neuf mois déjà l’application d’un règlement à la Gazette officielle afin d’avoir accès à leur revenu de base garanti essentiel. Il y a urgence d’en terminer avec l’analyse afin de permettre à ces personnes d’améliorer leur qualité de vie et favoriser leur inclusion sociale. Pourquoi un tel délai M. Boulet ?

–Monique Sauvé, députée de Fabre et porte-parole libérale en matière d’emploi et de solidarité sociale et pour les aînés et les proches aidants

Vous aimerez lire aussi