Retour aux communiqués
Annonce gouvernementale
31 août 2016

Nouveau complexe hospitalier du CHU de Québec – Université Laval – Le gouvernement du Québec annonce que le projet franchit une nouvelle étape


Ce projet est né de la croissance des besoins de la population de la Capitale-Nationale, qui découle notamment des changements démographiques en lien avec le vieillissement de la population. Le NCH permettra donc d’accueillir les activités de L’Hôtel-Dieu de Québec, de même que l’implantation d’un centre intégré de cancérologie et la mise à niveau des activités en sciences neurologiques, et ce, sur un site mieux adapté aux besoins actuels de notre réseau.

– Gaétan Barrette

Québec, le 31 août 2016. – Afin d’assurer un meilleur accès aux soins de santé dans des installations modernes et à la fine pointe de la technologie, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, ainsi que le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, monsieur François Blais, ont annoncé aujourd’hui que le projet du Nouveau complexe hospitalier (NCH) du CHU de Québec – Université Laval (CHU) franchit une nouvelle étape. En effet, à la suite de l’approbation du dossier d’opportunité par le Conseil des ministres, le grand projet du NCH passe à l’étape de la planification. Ce projet de développement sur le site de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus représente un investissement total de 1,967 milliard de dollars.

Ce projet majeur entreprend une nouvelle étape vers sa concrétisation. À terme, c’est toute la population qui va en bénéficier, non seulement celle de la région, mais également celle de l’est du Québec. Ce complexe hospitalier permettra de regrouper un grand nombre de spécialistes dans plusieurs domaines de pointe, qui pourront travailler ensemble à optimiser la qualité ainsi que l’accessibilité des services et des soins offerts, dans un cadre à la fois plus moderne et sécuritaire pour les usagers.

– Gaétan Barrette

Le NCH permettra d’améliorer l’accès aux soins et aux services ainsi que d’accroître l’efficience des services. Par exemple, il mettra à la disposition des usagers davantage de chambres individuelles, offrira aux personnes atteintes du cancer la possibilité de bénéficier d’un parcours de soins plus fluide, concentré sur un même site, et prodiguera 5000 chirurgies de plus par année. L’ensemble du projet permettra par ailleurs d’optimiser, au sein d’un seul complexe hospitalier, les missions de soins spécialisés et surspécialisés dispensés actuellement dans deux hôpitaux différents.

Je suis vraiment fier de voir ce projet franchir une nouvelle étape. L’appui dont bénéficie ce projet porteur pour notre région démontre qu’il répond à un besoin réel de la population en matière de santé. Je suis persuadé que le NCH deviendra à terme un centre d’expertise important en matière de soins spécialisés et surspécialisés, et qu’il représentera également un gain pour la région de la Capitale-Nationale, en plus de s’intégrer à la communauté qui l’entoure.

– François Blais

La Société québécoise des infrastructures a été désignée gestionnaire de ce grand projet. Une gestion rigoureuse et rapprochée a été mise en œuvre, particulièrement grâce à la constitution du Bureau de projet, qui met en commun toutes les expertises en continu au sein d’une même équipe.

Vous aimerez lire aussi