Dévoilement de la Stratégie pour une administration publique numérique
Retour aux communiqués
Annonce gouvernementale
18 mai 2018

Dévoilement de la Stratégie pour une administration publique numérique

Dévoilement de la Stratégie pour une administration publique numérique

Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Appuyez-vous cette politique ?

Rapide. Simple. Efficace. #StratNumQc

QUÉBEC, le 18 mai 2018 – C’est aujourd’hui que le ministre délégué à l’Intégrité des marchés publics et aux Ressources informationnelles, monsieur Robert Poëti, a dévoilé la Stratégie pour une administration publique numérique (Stratégie APN), qui s’inscrit dans le troisième volet de la Stratégie numérique du Québec lancée en décembre 2017 par la vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique.

Le ministre délégué annonce donc sa mise en œuvre, qui permettra notamment d’accroître l’accessibilité et la rapidité d’accès aux services gouvernementaux.

La Stratégie APN guidera les ministères et organismes dans leur démarche numérique. Ces derniers s’inspireront des meilleures pratiques en misant sur l’agilité, la cohérence, l’innovation, la simplicité et la transparence dans le but d’offrir une expérience numérique centrée sur le citoyen. En changeant les façons de faire et en faisant tomber les frontières de ses organisations, l’administration publique pourra ainsi donner des services plus rapides, plus simples, plus ouverts. Plus numériques !

Citations 

L’administration publique a le devoir d’adhérer à la culture numérique et d’adapter ses services en les centrant sur la personne, ses besoins, ses habitudes et ses attentes. La Stratégie que nous mettons en place aujourd’hui oriente les ministères et organismes afin que ceux-ci offrent une expérience numérique à toute la population dans le but de simplifier leurs échanges avec l’appareil gouvernemental. Au final, c’est une modernisation qui facilitera la vie des citoyennes et citoyens dans leurs contacts avec l’administration publique au quotidien.

– Pierre Arcand, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor.

Le succès de la Stratégie passe par l’adhésion et la concertation des ministères et organismes. C’est un changement de culture, un véritable virage, mais c’est en brisant les silos que nous pourrons réaliser ce grand projet de société qui est de rendre l’administration publique québécoise plus agile par le numérique, tant dans ses façons de travailler à l’interne que dans sa prestation de services. Nous sommes rendus là, on doit passer à l’action.

– Robert Poëti, ministre délégué à l’Intégrité des marchés publics et aux Ressources informationnelles.

Faits saillants

La Stratégie pour une administration publique numérique est un engagement de la Stratégie numérique annoncée en décembre dernier par la vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade. Elle prend aussi appui sur la Stratégie d’optimisation des communications numériques et des présences Web gouvernementales.

La Stratégie pour une administration publique numérique s’articule autour de trois orientations :

  • Offrir une expérience centrée sur la personne
  • Adopter une culture numérique
  • Accélérer la transformation

Un appui financier de 215 M$ sur cinq ans :

  • 80 M$ pour appuyer des projets en ressources informationnelles (RI) qui viseront à faire en sorte que les services aux citoyens soient numériques, faciles d’accès, simples à utiliser sur des appareils mobiles;
  • 17,5 M$ pour la formation, le développement de nouvelles compétences et de nouvelles façons de faire (environnements d’innovation) et l’intégration de nouveaux métiers;
  • 117,5 M$ pour des ressources et fondations numériques partagées à l’ensemble des organismes publics afin d’éviter le dédoublement des dépenses.

Vous aimerez lire aussi