1,7 M$ pour soutenir le déploiement d'un projet visant à briser l'isolement des aînés qui vivent en CHSLD
Retour aux communiqués
Annonce gouvernementale
14 mai 2018

1,7 M$ pour soutenir le déploiement d’un projet visant à briser l’isolement des aînés qui vivent en CHSLD

1,7 M$ pour soutenir le déploiement d'un projet visant à briser l'isolement des aînés qui vivent en CHSLD

Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Inscrivez-vous à l'infolettre si vous êtes d’accord

Forum sur les meilleures pratiques : usagers, CHSLD et soutien à domicile

QUÉBEC, le 14 mai 2018 – Dans le cadre du Forum sur les meilleures pratiques : usagers, CHSLD et soutien à domicile, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, ainsi que la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation, madame Francine Charbonneau, ont annoncé aujourd’hui qu’un montant de 1,7 M$ sur 4 ans sera accordé à la Fondation Sunny D. Extrême pour le projet Sunny Action, une initiative destinée à briser l’isolement des personnes vivant en Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) et à favoriser les rapprochements intergénérationnels.

Le projet Sunny Action se déploie dans 15 CHSLD du territoire du Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS). Il consiste à inviter des jeunes âgés de 12 à 17 ans à offrir bénévolement, pendant l’été, au moins trois heures de leur temps par semaine aux aînés. Le financement accordé permettra de soutenir le déploiement du projet dans d’autres territoires du Québec.

Citations :

Ce projet constitue un très bel exemple d’initiative qui favorise le tissu social et les échanges entre les générations. Il permet par ailleurs de favoriser l’engagement des jeunes, de même que leur développement, tout en favorisant le mieux-être des aînés hébergés, qui vivent trop souvent de la solitude. Je suis très fier de pouvoir contribuer, par cet appui financier, à son implantation dans d’autres territoires du Québec.

– Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

Je me réjouis qu’une initiative aussi porteuse que celle-ci puisse rayonner sur le territoire québécois, et s’implanter dans de nombreuses communautés, dans un esprit favorisant le partage et la cohésion sociale. Le projet mis sur pied par Sunny D. Extrême permet à deux générations plus éloignées de se rencontrer et d’apprendre l’une au contact de l’autre, d’encourager les jeunes à être soucieux du bien-être des aînés de leur entourage, et ce, au bénéfice de l’ensemble de la société québécoise.

– Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation

Faits saillants :

  • En 2017, ce sont environ 1 700 aînés qui ont bénéficié de ce programme, avec la participation de 142 jeunes bénévoles.