Logo du PLQ
Retour aux communiqués
Communiqué de presse
02 mars 2021

La CAQ doit protéger la bibliothèque Saint-Sulpice

Logo du PLQ

Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Abonnez-vous à l’infolettre si vous soutenez l’équipe libérale

Depuis l’abandon par la CAQ du projet de revitalisation qui était en cours, l’avenir de la bibliothèque Saint-Sulpice, un immeuble classé patrimonial, demeure incertain. Le Parti libéral du Québec demande à la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, de préciser ses intentions pour la préservation de l’édifice centenaire. Depuis l’abandon, par la CAQ, en décembre dernier, du projet de revitalisation qui était en cours, nous n’avons aucune indication. Le gouvernement caquiste a un devoir de préservation du bâtiment et la ministre a un devoir d’exemplarité en matière de protection de notre patrimoine.

En effet, l’article 26 de la Loi sur le patrimoine culturel précise que tout propriétaire d’un bien patrimonial classé doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la préservation de la valeur patrimoniale de ce bien. Ainsi, plus précisément, le Parti libéral du Québec demande au gouvernement caquiste de répondre aux nombreuses questions entourant la bibliothèque Saint-Sulpice et l’état dans lequel elle se trouve ce qui inquiète bien des observateurs : quel est l’état actuel du bâtiment? S’est-il dégradé depuis 2018? La ministre a-t-elle ordonné des travaux depuis 2018 pour le maintenir en état? Si oui, lesquels? Peut-elle démontrer que l’édifice est assuré en bonne et due forme? Quelle vocation souhaite-t-elle y voir? Toutes ces questions sont légitimes et méritent des réponses claires de la part de la ministre.
Le Parti libéral du Québec demande aussi à ce que la ministre lance un appel de projets afin de choisir la vocation la mieux adaptée pour ce lieu grandiose qui doit être restauré et mis au service des citoyens.

Il est important que la ministre Nathalie Roy soit transparente sur les actions qui ont été prises par son gouvernement quant à la sauvegarde de la bibliothèque Saint-Sulpice. Depuis que la CAQ a abandonné le projet le 2 décembre dernier, nous n’avons eu aucune information supplémentaire ni intention claire exprimée. Nous demandons à la ministre de faire preuve de transparence et de rendre public un rapport sur l’état du bâtiment ainsi que ses scénarios pour la suite des choses. Il faut agir vite : chaque année de retard entraîne une dégradation des lieux et nécessairement des coûts supplémentaires pour redonner vie à la bibliothèque Saint-Sulpice. En pleine étude du projet de loi n°69, Loi modifiant la Loi sur le patrimoine culturel et d’autres dispositions législatives, la ministre doit démontrer qu’elle met tout en œuvre pour préserver un joyau pour Montréal, mais aussi pour l’ensemble du Québec.

– Christine St-Pierre, députée d’Acadie et porte-parole de l’opposition officielle en matière de Culture et de Communications.