Programme d'assurance stabilisation des revenus agricoles : près de 72 millions de dollars aux producteurs de porcs
Retour aux communiqués
Communiqué de presse
10 juin 2020

Un projet de loi pour soutenir nos entrepreneurs et nos agriculteurs

Programme d'assurance stabilisation des revenus agricoles : près de 72 millions de dollars aux producteurs de porcs

Merci pour votre intérêt envers le Parti libéral du Québec.

Restez informé(e) en temps réel et échangez avec nous sur les médias sociaux :
Twitter : @LiberalQuebec
Facebook: fb.com/LiberalQuebec

N. B. Veuillez noter que vous pouvez annuler votre abonnement à notre infolettre en tout temps en cliquant sur le lien situé au bas de chaque message.

Abonnez-vous à l’infolettre pour rester informé

Le député de Nelligan et porte-parole libéral en matière de petites et moyennes entreprises, M. Monsef Derraji, a présenté aujourd’hui à l’Assemblée nationale projet de loi visant à améliorer le soutien offert aux entrepreneurs et aux agriculteurs en matière de santé mentale.

Au fil des dernières années, des études ont démontré que plusieurs entrepreneurs et agriculteurs sont déprimés, touchés par des problèmes de santé mentale et en détresse psychologique. Il est temps de prendre nos responsabilités, de reconnaître le problème et de déployer tous les moyens nécessaires pour briser leur isolement, mais surtout, de leur fournir le soutien dont ils ont besoin.

C’est pourquoi nous souhaitons que le gouvernement caquiste démontre de l’ouverture afin de permettre de l’étudier. Le projet de loi propose, notamment, de mettre en place un fonds dédié au sein du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation qui serait affecté à la mise en œuvre de mesures visant à favoriser le bien-être des agriculteurs. Également, il présente la constitution d’un comité consultatif dans chaque région administrative du Québec. Ce comité aurait comme mandat d’effectuer des études et des recherches sur la santé mentale des entrepreneurs et des agriculteurs ainsi que de solliciter et recevoir des observations et suggestions.

La crise de la COVID-19 a accentué drastiquement la détresse chez nos entrepreneurs et agriculteurs. Bien avant la pandémie, un entrepreneur canadien sur deux témoignait déjà que des problèmes de santé mentale nuisaient à leur capacité de travailler. En considérant que la principale source d’anxiété s’avérait l’argent pour les deux tiers d’entre eux, facile de croire que la crise de la covid-19 n’a fait qu’amplifier les difficultés. Il est temps qu’on reconnaisse le problème, qu’il cesse d’être tabou et que l’on dote enfin nos entrepreneurs et agriculteurs de moyens concrets lorsqu’ils traversent une situation de détresse psychologique. C’est exactement pourquoi j’ai présenté ce projet de loi à l’Assemblée nationale aujourd’hui.

–M. Monsef Derraji, député de Nelligan et porte-parole libéral en matière de petites et moyennes entreprises